Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[En images] Entre deux blagues, Elon Musk précise enfin son projet de tunnel à grande vitesse

Simon Chodorge ,

Publié le

Vidéo Vente de lances-flammes, de bonbons... Elon Musk est parti dans tous les sens avec son entreprise The Boring Company. Dans une présentation publique le 17 mai, l'entrepreneur a ralenti sur les blagues pour préciser l'avancée de son projet initial : construire un tunnel à grande vitesse pour éviter les embouteillages.

[En images] Entre deux blagues, Elon Musk précise enfin son projet de tunnel à grande vitesse
Le projet de navette pour le tunnel à grande vitesse de The Boring Company.
© The Boring Company

Fini les plaisanteries. Ces derniers temps, les objectifs de The Boring Company étaient quelque peu éclipsés par les idées loufoques de son fondateur Elon Musk. Après avoir promis de vendre des lance-flammes ou des bonbons via son entreprise, l’entrepreneur milliardaire revient enfin au coeur du sujet : la construction de tunnels à grande vitesse.

En marge de ses projets avec Hyperloop, SpaceX et Tesla, Elon Musk souhaite en finir avec les bouchons en inventant le métro du futur. Le jeudi 17 mai, lors d’une présentation publique, il a précisé les avancées de l’entreprise. Nous avons repéré les points clefs de cette intervention.

Un partenariat avec le métro de Los Angeles

C’est en banlieue de Los Angeles, en Californie, que le premier tunnel est en cours de construction. Dans une vidéo publiée le 11 mai, l’entrepreneur donne à voir ces premières infrastructures. Lors de son intervention du 17 mai, Elon Musk a expliqué qu’il souhaitait collaborer avec le métro de Los Angeles. À terme, il souhaite relier ses infrastructures à celle du métro.

L’entrepreneur a détaillé son projet à l'avenir : construire un tunnel de 2,7 miles (environ 4,3 kilomètres) qui traversera Los Angeles du nord au sud. Le chantier s’appuiera sur des fonds privés et ce premier tunnel ne sera pas utilisé pour le transport public. Ce n’est pas un moindre détail sachant qu’Elon Musk destine ses tunnels au plus grand nombre.

Une locomotive à partir du moteur du Model 3 de Tesla

Dans une vidéo publiée en mars, l’entrepreneur montrait le service qu’il avait en tête : des navettes de 16 personnes passant de la rue au tunnel par un système d’ascenseur puis circulant jusqu’à 200 km/h. Selon l’entreprise, ces infrastructures permettraient de rejoindre l’aéroport international de Los Angeles depuis le centre en 8 minutes.

Elon Musk a également rappelé son intention d’offrir un service tout public avec des tickets à 1 dollar. Un tarif qui soulève des interrogations sur le modèle économique de The Boring Company, quand bien même l'entreprise a gagné 10 millions de dollars en vendant ses lances-flammes.

Il y a peu, nous surnommions le Model X de Tesla la “locomotive du futur” pour ses capacités de traction. Il s’avère que la locomotive électrique du métro d’Elon Musk s’appuiera plutôt sur les batteries et les moteurs du Model 3.

Des briques fabriquées à partir de la terre déblayée

Par le passé, Elon Musk avait déjà dévoilé son intention de fabriquer des briques à partir de la terre déblayée lors de la construction des tunnels. Lors de la conférence, il a donné plus de détails sur ces briques composées de terre extrêmement compressée et d’une petite partie de béton. Elles sont conçues pour résister aux charges sismiques, courantes à Los Angeles. Elles aussi seront vendues à petit prix. Elon Musk a évoqué le prix de 10 centimes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus