L'Usine Auto

[En images] DS dévoile la DS 9, une berline massive et haut de gamme

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Images La marque française DS Automobiles a dévoilé le 24 février un nouveau modèle de berline. Baptisée DS 9, cette voiture haut de gamme et made in China doit être exposée au salon automobile de Genève (Suisse).

[En images] DS dévoile la DS 9, une berline massive et haut de gamme
La marque automobile premium du groupe PSA a dévoilé lundi 24 février un nouveau modèle, le DS 9.
© DS Automobiles

DS Automobile revient dans le segment des berlines. La marque automobile premium du groupe PSA a dévoilé lundi 24 février un nouveau modèle. Baptisée DS 9, la voiture doit être exposée au Salon international de l’automobile de Genève (Suisse) en mars.

Une berline massive

L’entreprise française garde la même stratégie avec la DS 9 : une grande place est laissée aux motorisations électriques et le luxe “à la française” imprègne le design. La marque glisse aussi quelques appels du pied au marché chinois, où le groupe PSA enregistre des ventes médiocres.

(Crédit : Astuce Productions)

Côté design, on retrouve les éléments distinctifs de la marque DS comme la grille de la calandre et un habitacle haut de gamme. La voiture représente une berline assez massive puisqu’elle s’étend sur 4,93 mètres pour une largeur de 1,85 mètre avec des roues de 690 millimètres en diamètre. Selon des informations de L'Argus, cette voiture sera fabriquée dans l'usine PSA de Shenzen, en Chine, avec accord avec les entreprises chinoises Changan et Baoneng.

DS met en avant la motorisation hybride

“DS 9 est destiné à répondre aux futures réglementations globales et locales par sa capacité à rouler sans émission de CO2”, explique le constructeur automobile dans un communiqué. De nouvelles normes européennes anti-pollution sont effectivement entrées en vigueur depuis le 1er janvier 2020 et ont contribué à freiner les immatriculations des groupes français.

(Crédit : Astuce Productions)

La berline DS 9 va être proposée en deux motorisations : hybride rechargeable ou essence mais pas en version 100 % électrique, à l’inverse du SUV DS 3 Crossback. Le premier moteur hybride rechargeable proposera une puissance cumulée de 225 chevaux avec une batterie de 11,9 kWh. En mode zéro émission, cette version disposera d’une autonomie de 40 à 50 kilomètres (WLTP) avec une vitesse de pointe de 135 km/h.

Deux autres motorisations hybrides de 250 chevaux et de 360 chevaux sont attendues “plus tard” pour augmenter l’autonomie de la DS9. La version 250 chevaux sera proposée dès le lancement du modèle en Chine. “Le chargeur embarqué de 7,4 kW permet de recharger la batterie en 1h30 sur une borne de charge domestique ou publique avec le câble fourni de série”, précise DS. Par ailleurs, la voiture dispose d’un système de récupération d’énergie pour recharger la batterie au lever de pied et au freinage.

Une version essence de la voiture sera également commercialisée avec une puissance de 225 chevaux. Tous les modèles seront équipés d’une boîte de vitesses automatique à huit rapports.

Créneaux assistés et suspension pilotée

C’est plutôt du côté des technologies que la DS 9 se démarque avec une panoplie de systèmes et de gadgets. La voiture pourrait ainsi offrir une conduite semi-autonome de niveau 2 pour assister le conducteur dans certaines situations : la fonction DS Park Pilot permet de se garer en bataille ou en créneau avec un simple bouton, la caméra embarquée du système DS Drive Assist maintient le véhicule positionné dans sa voie en reconnaissant les lignes continues et discontinues…

(Crédit : Astuce Productions)

Côté sécurité, une caméra infrarouge située au-dessus du volant et une caméra placée en haut du pare-brise analysent les clignements des paupières et les mouvements de tête pour détecter une éventuelle fatigue du conducteur. En cas de coup de mou, ce système “déclenche automatiquement un signal sonore, et une alerte visuelle sur l’écran central, de jour comme de nuit”.

La DS 9 sera toujours équipée du système de suspension pilotée DS Active Scan Suspension. “Une caméra scanne la route, les capteurs d’assiette, les accéléromètres et les détecteurs des trains roulants enregistrent tous les mouvements et les transmettent au système qui prépare chacune des roues afin de renforcer la sécurité, l’agrément et d’offrir un confort sans pareil”, explique l’entreprise.

DS Automobiles reste discret sur les prix de la DS 9. Plus d’informations devraient être communiquées au salon de Genève. Sa commercialisation en Europe est attendue pour le second semestre 2020.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte