[En images] Découvrez la Owl d’Aspark, e-voiture de série la plus rapide du monde

Découverte au salon de Francfort 2017, le prototype d’Aspark baptisée Owl avait laissé loin derrière ses concurrents en atteignant les 100 km/h en 1,89 seconde. Le constructeur a débuté mardi 12 novembre la fabrication d’un modèle encore plus rapide après avoir présenté une version miniature de son bolide à Dubaï en 2019. 

 

Partager
[En images] Découvrez la Owl d’Aspark, e-voiture de série la plus rapide du monde
La Owl d'Aspark, voiture électrique la plus rapide du monde, dont la fabrication a débutée le 12 novembre en Italie.

Longue de 4,79 mètres, large de 1,94 mètre et surtout très basse, 99 centimètres seulement... La Owl est taillée pour l’aérodynamisme. Des courbes et un profil effilés qui lui permettent d’atteindre les 100 km/h en une fraction de seconde. Lors du salon de Francfort, en 2017, elle avait battu tous les records dans sa catégorie (motorisation électrique) en mettant 1,89 secondes à les dépasser.

Deux ans plus tard, au salon de Dubaï, le constructeur japonais Aspark (qui n'a jamais produit de voiture en série) a décidé de voir encore plus grand (ou plus rapide), puisque son modèle promet de soustraire encore deux dixièmes de seconde au précédent record ! La fabrication a débuté mardi 12 novembre en Italie.

(crédit : Aspark)

Quatre moteurs électriques synchrones à aimants permanents

Si le prototype de 2017 pouvait se targuer de deux moteurs électriques (430 ch, 764 Nm de couple), ils laissent place désormais à quatre moteurs électriques synchrones à aimants permanents dégageant 2012 chevaux de puissance couplés avec 2000 Nm. Avec autant de puissance, la voiture électrique la plus rapide du monde atteint les 100 km/h en 1,69 secondes, selon le constructeur.

10,6 secondes pour atteindre les 300 km/h

Sous cette carrosserie composée d’un alliage polymère/carbone, les puissants moteurs permettent d’atteindre les 300 km/h en 10,6 secondes. Pas sûr que cela soit très utile pour une voiture de série destinée à la route, mais le modèle a surement dû séduire certains riches visiteurs du salon de l’automobile de Dubaï 2019, où un modèle réduit a été présenté. Sa vitesse maximale est de 400km/h, sur le papier.

(Crédit SoundlessStudio)

Technologies dernier cri

La Owl d’Aspark est également dotée des technologies dernier cri, comme les rétroviseurs extérieurs avec caméras (sans doute pour garder en souvenir le dépassement ultra-sonique d’autres véhicules dans sa vidéothèque)... Coquetterie à laquelle s’ajoute un tableau de bord entièrement numérisé et un cockpit pensé comme celui d’un avion.

Autre performance, elle se rechargerait en seulement 80 minutes pour une autonomie de 450 km au total.

(crédit : Aspark)

Il faudra mettre la main à la poche pour l’obtenir

Vous vous en doutez, la Owl est hors catégorie dans bien des domaines, et le prix en fait partie. Elle sera vendue dans sa version de série à 3,1 millions de dollars (2,9 millions d’euros). Il faudra donc casser sa tirelire pour devenir propriétaire du bolide. Elle sera produite à seulement 50 exemplaires et chacun d’entre-eux sera personnalisé en fonction des besoins de l'acheteur. La facture réelle risque donc de grimper bien au-delà des 3,1 millions de dollars.

Le premier véhicule sera assemblé en Italie chez MAT (Manifattura Automobili Torino) et doit être livré par le constructeur nippon au second trimestre 2020.

(crédit : Aspark)

0 Commentaire

[En images] Découvrez la Owl d’Aspark, e-voiture de série la plus rapide du monde

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS