[En images] Coup d'envoi de Green Dock, le projet de plate-forme multimodale géante aux portes de Paris

Haropa Port, gestionnaire du nouvel ensemble portuaire rassemblant les ports du Havre, de Rouen et de Paris et le groupe d'immobilier logistique australien Goodman ont dévoilé le projet Green Dock, une immense plate-forme multimodale qui doit voir le jour en 2025 sur les berges du port de Gennevilliers.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] Coup d'envoi de Green Dock, le projet de plate-forme multimodale géante aux portes de Paris
La plus grande ferme urbaine d'Europe prendra place sur le toit de la plate-forme multimodale géante.

"Les ports du Havre, de Rouen, de Paris ne font plus qu'un", s'est réjoui Stéphane Raison, directeur général de Haropa Port, l'établissement public en charge de la gestion du "grand port fluvio-maritime de l'axe Seine", désormais plus grand ensemble portuaire de France depuis le 20 mai. Mais à bord du navire fluvial "Le Bretagne" ce mardi 2 juin, le "monsieur Port du gouvernement" était venu annoncer le lancement du projet Green Dock, une immense plate-forme multimodale de 90 000 m2 qui doit voir le jour en 2025 en aval du port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), à 5 km de Paris. Le nouvel ensemble, dont la réalisation a été confiée au groupe d'immobilier australien Goodman, conclura la chaine logistique fluviomaritime en facilitant le transit de marchandises entre les navires de fret, les camions et les trains.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le projet Green Dock permettra de gérer les marchandises en aval et de les distribuer dans l'ensemble du bassin francilien", a décrit Philippe Arfi, directeur de Goodman France. "C'est un projet très éloigné de ce qu'on fait habituellement". Le bâtiment, long de 600 mètres pour 80 à 100 de large et 30 mètres de haut, sera réparti en quatre étages divisés en 16 cellules de 5 000 m2. "Des rampes permettront à tous les véhicules, y compris les poids lourds de 44 tonnes, d’y accéder", a précisé Philippe Arfi. Le coût du projet est estimé à 150 millions d'euros.

A LIRE AUSSI

1 000 emplois directs

"Le projet Green Dock devrait contribuer à créer 1 000 emplois directs dans le port de Gennevilliers", a indiqué le directeur de Goodman France, qui sera propriétaire et exploitant du futur bâtiment. "Une partie des 90 millions de tonnes de marchandises qui transitent depuis le port du Havre seront acheminées et distribuées au sein du Green Dock, a poursuivi Stéphane Raison. Cela favorisera l'implantation de nouvelles industries avec des solutions clefs en main. Il faut qu'on reconquiert des parts de marché et éviter que ces flux ne passent par l'Europe du Nord". Trois experts de la logistique ont d'ores et déjà pris part au projet : la division logistique de l'opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn AG, le spécialiste du transport frigorifique alimentaire français Stef (3,15 milliards d’euros de chiffre d'affaires en 2020) et l'entreprise marseillaise Ceva Logistic, appartenant au transporteur maritime CMA CGM.

A LIRE AUSSI

Autonomie énergétique et plus grande ferme urbaine d'Europe

"Nous avons voulu mettre l'accent sur le développement logistique décarboné", insiste Philippe Arfi, alors que le navire longe les barges où sera construit le Green Dock, en lieu et place de vieux entrepôts – pour la plupart inoccupés - construits dans les années 50. Sur le toit de la future plate-forme, à 30 mètres de haut, les promoteurs du Green Dock ont confié à la start-up Cultivate l'installation de la plus grande ferme urbaine d'Europe. "17 000m2 de culture dont 7 000 m2 sous serre prendront place sur la toiture, indique Philippe Arfi, 200 tonnes de fruits et légumes seront cultivés et injectés dans les circuits de distribution intra-muros". Mais le bâtiment ultra-moderne se veut aussi neutre en carbone. "Une centrale photovoltaïque, des installations géothermique et un échangeur calorifique fluviale rendront le site autonome en énergie".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    STEF
ARTICLES LES PLUS LUS