[En images] Boeing fait appel à deux spécialistes français de la réalité virtuelle pour construire son 777X

L'avionneur américain Boeing a fait appel à deux spécialistes français de la réalité virtuelle pour modéliser le 777X en cours de construction. Il utilise les technologies du groupe ESI et les logiciels 3D de Dassault Systèmes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[En images] Boeing fait appel à deux spécialistes français de la réalité virtuelle pour construire son 777X
Les technologies de deux entreprises françaises soutiennent la construction du Boeing 777X : ESI et Dassault Systèmes.

L’innovation est partout quand il s’agit du Boeing 777X. Le constructeur américain a publié les 26 et 27 mars des photos de ses ingénieurs travaillant, lunettes au nez, à l’aide de réalité virtuelle pour la conception de l’appareil. Cette technique permet de "stimuler et valider les opérations d’assemblage", précise l’entreprise.

Boeing travaille avec deux groupes français. L’avionneur utilise les technologies du groupe ESI et son programme de réalité virtuelle appelé IC.IDO. La société française apporte un service de conception d’un prototype virtuel inscrit dans un environnement 3D, afin de réaliser des tests dans un monde fictif. Boeing travaille aussi avec les logiciels 3D de Dassault Systèmes. Leur logiciel Catia permet de modéliser un produit "en fonction du comportement réel".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le processus de réalisation est donc particulièrement innovant pour un avion aux propriétés modernes. Le 777X se distingue des autres appareils grâce à ses ailes repliables. L’avion mesure 65 mètres d’envergure au sol pour prendre le moins de place possible. Mais une fois dans les airs, les ailes atteignent 72 mètres d’envergure. Selon Boeing, l’augmentation de la taille des ailes en vol permet d’avoir plus de portance et de consommer moins de carburant.

Deux modèles en construction : le 777X-8 et le 777X-9

Deux modèles seront construits : le 777X-8 et le 777X-9. Le premier pourra accueillir entre 350 et 375 personnes sur un rayon d’action de 16 000 km. Le second aura une capacité de 400 à 425 sièges et une portée de 14 000 km. Cet avion disposera du tout nouveau moteur développé par General Electric : le GE 9X, plus efficace que les Rolls-Royce Trent 900 ou Engine Alliance GP7200 de l’A 380. Celui-ci a été testé pour la première fois en vol le 13 mars.

Les photos des étapes de sa construction, dans l'usine d'Everett (Etat de Washington) ont été diffusées par l’entreprise récemment. Le premier appareil doit être assemblé cette année. Les premiers essais en vol sont prévus en 2019 pour une première livraison en 2020.

Le Boeing 777x en cours de construction. © Boeing

© Boeing

© Boeing

Boeing a aussi révélé un tableau de bord du 777X à la pointe de la technologie avec des écrans tactiles dans le poste de pilotage.

©Boeing

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS