Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[En images] BMW Vision iNext, le concept car qui camoufle ses technologies

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Images La Vision iNext de BMW est de sortie au salon automobile de Los Angeles (États-Unis). Le 27 novembre, le constructeur allemand a révélé plus en détails son concept car autonome, connecté et électrique. Un condensé de technologies certes mais celles-ci ont également été travaillées pour rester discrètes. En 2021, un véhicule de série doit être adapté de ce véhicule de démonstration.

[En images] BMW Vision iNext, le concept car qui camoufle ses technologies
La Vision iNext de BMW est de sortie au salon automobile de Los Angeles (États-Unis).
© Enes Kucevic

Le mardi 27 novembre, BMW a présenté à Los Angeles (Californie, États-Unis) son concept car Vision iNext. L’entreprise avait déjà dévoilé quelques images et caractéristiques du véhicule en septembre. Pour le salon AutoMobility LA, le constructeur allemand révèle en détails ses technologies. Voiture électrique, connectée et autonome au niveau 3, la Vision iNext est le porte-étendard de la mobilité du futur selon BMW.

L’automobile a été développée pour incarner la stratégie innovation de BMW baptisée ACES (pour autonomie, connectivité, électrique et services). Elle doit surtout inspirer une voiture de série prévue pour 2021 et qui devrait être assemblée à l’usine de Dingolfing (Allemagne), le plus gros site de production européen du groupe allemand.

Comme beaucoup de concept cars, la Vision iNext se distingue par un design atypique. Les équipes du constructeur expliquent s’être inspirées des intérieurs d’hôtels pour dessiner l’habitacle. La voiture comporte ainsi des sièges en tissu Jacquard et plusieurs pièces en bois, dont le tableau de bord et le pédalier. Des matières nobles qui maquillent un condensé d’innovations.

Matériaux et faisceau intelligents

Matériaux intelligents, faisceau intelligent et assistant vocal… BMW mise sur la “shy tech” (“technologie discrète”) pour réduire le nombre d’écrans et de boutons physiques. Le tissu des sièges et même le bois de la console centrale sont en réalité des surfaces conductrices. Il suffit d’appliquer une légère pression avec les doigts pour voir la matière s’allumer et observer un filet de lumière suivre les mouvements de main. Sur le siège arrière, cette fonctionnalité permet par exemple de démarrer une musique et de contrôler son volume.

Le constructeur allemand a également développé un concept de faisceau intelligent (“intelligent beam”). Cette lumière peut servir de liseuse mais elle permet aussi de créer un écran de projection interactif. Lors d’une démonstration, l’ouverture d’un livre sous la liseuse provoque la diffusion d’images sur la surface des pages. Il suffit de tourner les feuilles blanches du livre pour observer différentes vidéos sur la fabrication du véhicule.

Même si leurs fonctionnalités sont encore un peu limitées par rapport aux assistants vocaux, les deux innovations sont séduisantes. Elles ont l’avantage de rendre les “écrans” invisibles lorsqu’ils ne sont pas utilisés. BMW imagine des développements avec des commandes personnalisées sur les surfaces conductrices ou projetées grâce aux faisceaux intelligents.

Deux modes de conduite

La Vision iNext propose deux modes de conduite. Un mode “Boost” pour laisser l’humain conduire et un mode de conduite autonome nommé “Ease”. Lorsque ce mode est activé, le volant se rétracte légèrement pour laisser davantage de place. L’écran central sur le tableau de bord affiche quant à lui des suggestions d’événements ou de lieux à visiter dans les alentours.

Les technologies du concept car gagneront-elles suffisamment en maturité pour être intégrées dans la voiture de série de 2021 ? Il faudra attendre trois ans pour le savoir... L'autonomie du véhicule est en tout cas susceptible d'être au rendez-vous puisque BMW vise des déploiements de véhicules autonomes de niveau 3 en 2021.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle