L'Usine Aéro

[En images] Avions, drone, char... Ces 5 innovations à ne pas rater lors du défilé du 14 juillet

Nicolas Robertson , ,

Publié le

Images A330 MRTT, M-346 Aermacchi, Drone Patroller, Char Leclerc rénové… Les exclusivités ne manquent pas pour l’édition 2018 du défilé du 14 juillet qui sera diffusée à partir de 7 heures ce samedi.

[En images] Avions, drone, char... Ces 5 innovations à ne pas rater lors du défilé du 14 juillet
La patrouille de France passant au dessus de l'arc de triomphe pour le défilé du 14 juillet
© Paris Match Belgique

A330MRTT d’airbus 

Le premier A330 MRTT de l’armée de l’air participera bien au défilé aérien du 14 juillet. L’avion sera intégré au tableau "projection de puissance", accompagné par quatre Mirage 2000.

L’Airbus A330 Multi Role Tanker Transport (MRTT) est un modèle d’avion militaire dérivé du modèle civil, l’Airbus A330. L’appareil peut porter jusqu’à 111 tonnes d’essence, ce qui représente la plus grande capacité parmi les avions tanker. Il peut aussi transporter une charge utile maximum de 45 tonnes.

L’A330 MRTT peut également servir de base médicale aérienne mobile en transportant jusqu’à 300 passagers, 40 civières, 37 tonnes de marchandises dans le pont inférieur, 27 conteneurs LD3 ou 8 palettes militaires.

Le premier A330 MRTT de l’armée de l’air doit être livré le 8 octobre prochain sur la base aérienne 125 d’Istres.

Mis en service en 2011, les A330 MRTT accumulent aujourd’hui plus de 125 000 heures de vol et peuvent se targuer d’un taux de réussite de missions de 97%.

 

(Airbus A330 MRTT)

 

M-346 Aermacchi Singapourien

L’Aermacchi M-346 Master est un biplace d’entraînement militaire avancé dérivé du Yokovlev Yak-130. Commercialisé aujourd’hui par l’entreprise Italienne Léonardo, le M-346 est destiné à préparer les pilotes aux nouvelles générations d’avions de chasse. Depuis 2013, l’appareil est utilisé par les armées de l’air italienne, israélienne, de la république de Singapour et plus récemment par les Polonais.

Son design, son rapport vitesse/poids et sa manœuvrabilité lui permettent d’entrainer les futurs pilotes dans des conditions optimales. Le système ETTS (Embedded Tactical Training Simulation) permet de simuler les sensations des manœuvres de contre-mesures et d’utilisation d’armes. Il permet également aux pilotes d’interagir en temps réel avec un scénario tactique virtuel.

L’Aermacchi M-346 représentera la République de Singapour, invitée pour ce défilé 2018.

(Aermacchi M346)

 

Alpha Jet Belge

A défaut de participer à la finale de la Coupe du monde en Russie, les Belges pourront se consoler (ou pas) en regardant voler un de leur Alpha Jet. L’appareil, tout comme le M-346, sera intégré au tableau "Formation et entrainement".

L’Alpha Jet est un avion développé par le constructeur français Dassault Aviation. La première production d’Alpha Jet destinée à l’armée de l’air, qui avait commandé 175 exemplaires, a effectué son premier vol à Istres le 4 novembre 1977 et est entrée en service le 30 janvier 1979. L’alpha Jet est surtout connu pour être l’avion qui compose la patrouille de France.

(Alpha Jet Dassault Aviation) 

 

Char Leclerc rénové

L’emblématique char Leclerc est un habitué des 14 juillet. Cependant 2018 est la première année pour laquelle vous pourrez voir une version rénové du blindé développé par la société Nexter System.

L’entreprise s’est vue notifier une récente commande par la Direction générale de l’armement (DGA) dans le cadre du programme SCORPION, destiné à moderniser les forces de contact de l’armée de terre. D’un montant d’environ 330 millions d’euros, le contrat prévoit la livraison à partir de 2020 de 200 chars "Leclerc Rénové" et de 18 dépanneurs de char "DCL Rénové".

Les travaux de rénovation permettront au char d’exploiter au mieux sa puissance de feu et sa mobilité grâce au développement d’interfaces spécifiques pour le nouveau système de radio tactique CONTACT. Ce nouveau char interconnecté, sera également doté de kits de blindages spéciaux lui permettant de mieux faire face aux menaces, en particulier contre les engins explosifs improvisés.

(Char Leclerc Nexter System) 

 

SDT Drone Patroller

Le SDT Patroller, développé par le constructeur aéronautique français Safran, est le nouveau drone de renseignement de l’armée de terre. Doté d’une plus grande endurance, plus de 20 heures, et d’une meilleure qualité d’images transmises, il offre un gain capacitaire non négligeable dans le domaine du renseignement. Le SDT équipera, fin 2018, le 61e RA (régiment de renseignement) dont la physionomie, l’organisation et les métiers seront articulés autour de trois spécialités : aéronautique, renseignement et feux.

Le drone peut porter une charge utile d’environ 250 kilos, atteindre un plafond de 20 000 pieds (6 000m) et une vitesse de 100 à 200km/h.  

*

(SDT Patroller Safran) 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte