Technos et Innovations

[En images] A L'Usine extraordinaire, une industrie en perpétuel renouveau

Publié le

Images Du 22 au 25 novembre, le Grand Palais à Paris accueille L’Usine extraordinaire, un événement destiné à redorer l’image de l’industrie auprès du grand public et des plus jeunes. Quatre espaces permettent aux visiteurs de découvrir différents secteurs, processus de fabrication et métiers. Visite en photos de l’espace "Inventer".

[En images] A L'Usine extraordinaire, une industrie en perpétuel renouveau
L'Usine extraordinaire, sous la nef du Grand Palais.
© Pascal Guittet

En entrant dans la nef du Grand Palais, le visiteur est accueilli par trois petits robots en pleine collaboration, installés au pied d’une grande colonne lumineuse. Tout autour de cet îlot central se déploie le premier espace de "L’Usine Extraordinaire", nommé Inventer. L’enjeu ici : remonter l’histoire de l’industrie pour montrer comment elle se renouvelle et où son ingéniosité se niche.

D’où une immense frise chronologique, grâce à laquelle le visiteur remonte le temps jusqu’en 1856. De l’invention du téléphone à la sortie du premier pneu Michelin en passant par la découverte du séquençage du génome, une multitude d'inventions de l’industrie y sont recensées.

L’espace Inventer illustre aussi l’une des dernières révolutions de l’industrie, l’avènement de la collaboration homme-machine. Les robots ne travaillent plus de leur côté derrière une cage mais en association avec l’homme. Et ce, non seulement dans les usines mais aussi dans les blocs chirurgicaux. Preuve avec l'intégration du robot du constructeur Stäubli dans la plateforme robotique chirurgicale Rosa, développée par le français Medtech. Une plateforme qui assiste le chirurgien dans les opérations du cerveau.   

C’est aussi dans cet espace que des champions cachés se dévoilent. A l’image du groupe franco-italien STMicroelectronics, spécialisé dans les semi-conducteurs. Une calculatrice désossée et un écran présentant les fonctionnalités des capteurs optiques de STMicroelectronics embarqués dans les téléphones portables permettent au grand public de comprendre le rôle de ces innovations.

Derrière cette carcasse de voiture, le constructeur Toyota présente ses innovations en matière d’usine durable. Des casques de réalité virtuelle permettent de se plonger dans un site bas carbone du constructeur, tandis qu’un expert explique au public comment fonctionne le réseau de chaleur d’une usine. Au mur est présenté le challenge Toyota 2050 qui doit permettre de définir une stratégie visant à réduire au maximum l’impact écologique de la production et de la circulation automobiles. La transition écologique est un défi essentiel posé aujourd'hui à l’industrie.

Photos : Pascal Guittet

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

25/11/2018 - 10h25 -

L'initiative de créer cet évènement était excellente. Par contre certains stands refusaient de prendre des CVs alors que le but était d'encourager à travailler dans l'industrie ! Quel manque de cohésion à l'heure où la France a besoin de redévelopper son industrie très fragilisée.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte