Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

En France, General Electric mal armé pour survivre à la transition énergétique

, , , ,

Publié le

Enquête Sur ses marchés de l’énergie, General Electric doit s’adapter. Même dans les renouvelables, il doit faire preuve de souplesse.

En France, General Electric mal armé pour survivre à la transition énergétique

Début octobre, l’intersyndicale française de GE Power attendait toujours un rendez-vous avec le Premier ministre, Édouard Philippe. En juin, John Flannery, le PDG de General Electric, a annoncé que son groupe ne créerait pas les 1 000 emplois nets promis en France. Et Alstom va quitter les trois coentreprises développées avec GE en 2015 pour sécuriser en France les activités nucléaires, les renouvelables et les réseaux électriques.

Les syndicats veulent donc un nouvel accord entre GE et le gouvernement. Ils craignent que la France, protégée jusqu’à la fin 2018 contre le plan de suppression de 12 000 postes dans le monde annoncé en ­novembre 2017, ne soit à son tour touchée dès 2019. L’analyse des marchés mondiaux de l’énergie ne leur donne pas tort. Le recentrage de GE sur l’aviation, les énergies thermiques et réseaux ("Power" chez GE) et les renouvelables n’est pas très rassurant. Il n’est pas sûr que la France en tire parti.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle