Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

En Dordogne, Paprec se lance dans l'agroécologie

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Reportage A Saint-Paul-la-Roche, Paprec a adjoint à un site spécialisé dans le compostage et le recyclage du bois des activités de grandes cultures et de maraîchage. L’occasion de tester ses produits grandeur nature et de restaurer les liens du site avec les riverains.

En Dordogne, Paprec se lance dans l'agroécologie
Une activité de maraîchage, pilotée par des couples d'agriculteurs qui doivent reprendre pied économiquement, est conjointe au site industriel de compostage et de recyclage du bois.
© Franck Stassi

Se lancer dans l’agroécologie, une technique agricole qui consiste à repenser les systèmes de production afin "d’utiliser au maximum la nature comme facteur de production en maintenant ses capacités de renouvellement", selon le ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, qui a popularisé cette pratique à l'époque de Stéphane Le Foll, suscite encore la curiosité. Encore plus si l’initiative émane d’un industriel du recyclage. A Saint-Paul-la-Roche (Dordogne), Paprec vient d’inaugurer un espace cultural de 14 hectares sur l’un des sites de son agence AES, rachetée en 2012. Fraîchement renommée Paprec Agro, cette filiale est spécialisée dans la fabrication de compost (15 000 tonnes sortantes par an) et le recyclage du bois.

Nous sommes dans le parc naturel régional Périgord-Limousin. Sur le terrain, racheté en 2014, d’une ancienne scierie adjacente au site de Paprec Agro, deux activités visent l’équilibre économique. L’activité d’agroforesterie, qui associe des arbres aux cultures, s’appuie sur 250 arbres fruitiers et 250 arbres forestiers. Elle est dédiée aux grandes cultures, notamment en maïs. Le maraîchage est quant à lui dirigé par un couple d’agriculteurs, à qui Paprec met à disposition le terrain et une serre. 70% des légumes (pommes de terre, salades, pois gourmands…) seront achetés par le recycleur et transformés par un centre d’aide par le travail, les 30% restants revenant aux collectivités locales. Les deux activités recourent au compost fabriqué à proximité. Un ancien corps de ferme a été aussi réhabilité en espace pédagogique dédié à la préservation de l’environnement.

"AES a été marqué par des relations difficiles avec ses voisins", dues notamment aux odeurs émises par le site et à un déficit de liens avec les communautés. "Nous avons couvert le site de compostage et poursuivi nos efforts. Il y a trente ans, personne ne parlait d’environnement dans notre métier. Aujourd’hui, c’est une tendance de fond", observe le PDG de Paprec, Jean-Luc Petithuguenin. L’entreprise n’exclut pas de réitérer l’opération.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle