Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En direct] Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est abandonné, annonce Edouard Philippe

, , , ,

Publié le , mis à jour le 17/01/2018 À 15H33

Edouard Philippe, s'est exprimé pour présenter la décision prise par le gouvernement à l'issue du conseil des ministres, en présence des ministres Gérard Collomb (Intérieur), Nicolas Hulot (Transition écologique et solidaire), Elisabeth Borne (Transports), Nicole Belloubet (Justice) et Benjamin Griveaux (porte-parole). Selon Philippe Grosvalet,  le président du syndicat mixte aéroportuaire, qui s'est exprimé en amont de la déclaration officielle du gouvernement, le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est bel et bien abandonné.

[En direct] Le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est abandonné, annonce Edouard Philippe
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a officialisé mercredi 17 janvier, l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
© Compte public Twitter

15h20

Très attendue, la réaction de l'ex-Premier ministre et ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, est amère : "c'est un déni de démocratie et une faille dans le développement du grand Ouest", déclare-t-il.

 

 

14h13

La maire de Nantes, Johanna Rolland, fait part de sa grande déception quant à la décision qui "bafoue la démocratie" :

 

"Comment le pôle aéronautique d'Airbus va-t-il pouvoir se développer", interroge-t-elle.

14h00

Plusieurs réactions politiques et civils... En tous les cas passionnées.

En témoignent celle de Bruno Retailleau qui fustige la décision du gouvernement :

 

A l'inverse la joie des zadistes qui devraient tenir une conférence de presse en milieu d'après-midi.

Comme Yannick Jadot, l'eurodéputée EELV Michèle Rivasi s'est félicité de la décision d'abandon du projet :

 

 

13h50

Fin de l'intervention d'Edouard Philippe.

13h48

Le 8 février prochain, la déclaration d'utilité publique de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes deviendra caduque. Les squatts devront être retirés, la circulation rétablie, poursuit le Premier ministre. Les occupants illégaux de la ZAD devront être partis d'ici au printemps ou seront expulsés, explique Edouard Philippe. 

"Pour le futur, il faudra tirer les leçons de l'échec de Notre-Dame-des-Landes en matière de débat public", déclare-t-il.

13H45

Le Premier ministre confirme qu'il existe une alternative crédible. Celui du réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique. Et de détailler les mesures qui vont être prises.

 

 

En parallèle, un travail collaboratif avec la région Bretagne sera effectué pour une remise à niveau de l'aéroport de Rennes.

 

 

Au-delà, les liaisons rail-air seront optimisées.
 

Sous 6 mois, la ministre des Transports est missionnée pour mettre en oeuvre ces trois projets.

13h40

"Il est temps que l'Etat soit clair dans ses choix et ferme dans sa mise en oeuvre". Et de poursuivre : "Les conditions ne sont pas réunies pour mener à bien l'aéroport Notre-Dame-des-Landes". La décision est prise. "Le projet de Notre-Dame-des-Landes sera donc abandonné", ponctue-t-il.

"Les terres retrouveront leur vocation agricole, elles ne seront pas conservées pour établir un projet plus tard, contrairement à ce que préconise le rapport".

13h35

Edouard Philippe prend la parole. "Nous aurions pu faire comme les autres, c'est-à-dire laisser le soin à nos successeurs de trancher le noeud gordien"

Suivre la décision :

13h30

Pour Yannick Jadot, député européen écologiste, il s'agit "d'une décision responsable".

 

 

13H15

En attendant la prise de parole du Premier ministre pour officiellement annoncer l'abandon du projet d'aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes, les réactions se multiplient sur Twitter.

Ainsi du conseiller régional du Pays de la Loire Bruno Retailleau (LR), qui considère qu'il s'agit d'une victoire des zadistes.

 

 

13h10

Philippe Grosvalet, président PS du conseil départemental de Loire-Atlantique, réagit violemment à la décision. "Emmanuel Macron remet en cause l'esprit même de la décentralisation". "C'est une très mauvaise décision". Philippe Grosvalet estime qu' "il (Emmanuel Macron, ndlr) piétine le suffrage universel", faisant référence au vote en faveur du projet.En juin 2016, les électeurs de Loire-Atlantique se sont prononcés majoritairement en faveur du transfert de la plate-forme aéroportuaire de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes. A lire ici. 

 

13h01

Selon Ouest-France, citant Philippe Grosvalet,  le président du syndicat mixte aéroportuaire, le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est bel et bien abandonné.

 

 

11h57

Et du côté du monde économique ? Il n'y a pas non plus d'unanimité... Les patrons de Vendée notamment estiment que ce projet vieux de 52 ans affecterait leur accès à l’international. A lire ici. 

11h50

En 1974 déjà, le débat existait déjà sur l'utilité de l'aéroport comme le montre ce reportage qui évoque une saturation de l'aéroport nantais.

11h37

Si l'aéroport de Notre-Dame-des Landes est abandonné, ce ne sera pas le premier projet d’intérêt général, ayant bénéficié d’arbitrages favorables, qui ne verra pas le jour. Centrale nucléaire de Plogoff (Finistère), arrêt des travaux d’extension du camp militaire sur le causse du Larzac (Aveyron)...De SOS Loire Vivante à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, notre article est à lire ici. 

11h30 

A Notre-Dame-des-Landes, des effectifs de gendarmes et CRS arrivent pour mener l'opération d'évacuation du site. Dans les villes de Rennes et Nantes, des renforts sont également attendus afin d'assurer le maintien de l'ordre en cas de manifestations.

Nathalie Appéré, la maire de Rennes " réclame des garanties pour protéger la ville" qui "conserve un souvenir extrêmement douloureux" des manifestations de février 2016. 
 
11h11

Le 13 décembre dernier, après une mission de six mois, les trois médiateurs chargés de sortir le dossier de Notre-Dame-des-Landes de l'impasse, ont remis leur rapport à Edouard Philippe. Le document de 150 pages dresse un tableau se voulant neutre des avantages et des inconvénients des deux projets en lice : le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique au sud de la ville et le nouvel aéroport, à moins de 30 km à Notre-Dame-des-Landes. Les pro et anti Notre-Dame-des-Landes ont chacun livré une interprétation divergente de ce document. A lire ici. 

11h05

"Le Premier ministre, M. Edouard Philippe, s'exprimera pour présenter la décision prise par le gouvernement sur l'avenir du projet aéroportuaire du Grand Ouest", en présence des ministres Gérard Collomb (Intérieur), Nicolas Hulot (Transition écologique et solidaire), Elisabeth Borne (Transports), Nicole Belloubet (Justice) et Benjamin Griveaux (porte-parole), a précisé la présidence de la République dans un communiqué.

Retrouvez-ici notre dossier : Notre-Dame-des-Landes : bientôt la fin ? 

 

Anne-Katell Mousset avec Aurélie M'Bida

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/01/2018 - 15h00 -

Voilà une décision qui montre le vrai visage du gouvernement ? Du pragmatisme ,de la réalité, des décisions ! Un chef, une direction, des responsables . Et qu'on arrête de nous parler de vote démocratique lorsqu'on fait voter la région concernée par un projet mais qu'on demande ensuite à l'ensemble du territoire de participer par l'impôt en cas de fiasco ? Ou qu'on demande d'évacuer une zone occupée depuis cinquante ans en quelques heures ? Un projet pour qu'il soit économique doit concerner l'ensemble des habitants d'un pays et non pas être une solution pour un ministre de fournir du travail aux entreprises du secteur concerné.De préférence dans sa région ?Car c'est ainsi qu'on constate la parti nord du pays très développée par des infrastructures de toute nature Et sa partie sud centrale totalement délaissée ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle