Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En direct] Crash de deux hélicoptères de l'Armée de terre dans le Var

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le , mis à jour le 02/02/2018 À 12H27

Un grave accident a eu lieu entre deux hélicoptères de type Gazelle de l'Armée de terre dans le Var. 

[En direct] Crash de deux hélicoptères de l'Armée de terre dans le Var
Hélicoptère du type Gazelle utilisé par l'Armée de terre.
© CC Wikimedia/TSgt. H.H. Deffner

Deux hélicoptères de l’Ecole d’aviation légère de l’Armée de terre (EALAT) du Cannet des Maures se sont écrasés sur le secteur de Cabasse et Carcès. 

L’accident a eu lieu vers 8h30. Ces hélicoptères sont du type "Gazelle" et ont causé la mort de cinq personnes selon le préfet de police du Var, Jean-Luc Videlaine. Trois corps sans vie ont été retrouvés dans l'un des appareils, deux autres se trouvaient dans le deuxième hélicoptère, indique le communiqué. Une cellule de crise pour coordonner les secours a été ouverte. La section de recherches de la gendarmerie de l’air est saisie de l’enquête. 

 

 

Rapporté par Var-Matin, la compagnie de gendarmerie de Brignoles a indiqué que "les hélicoptères se sont percutés, il y avait trois personnels dans l'un et deux dans l'autre". Les pompiers ainsi qu’un hélicoptère de l’EALAT se sont rendus sur place. "Le drame aurait eu lieu sur les rives du lac de Carcès, près de la station Véolia", ajoute le journal. La route de Vins-sur Caramy, la D24 est fermée à la circulation.

Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille indique que « les deux hélicoptères ont été retrouvés écrasés distants de 600 mètres l’un de l’autre, le premier sur la D24 et le second dans un bois à proximité. Celui-ci s’est enflammé au moment où il a été en contact avec le sol. » Il ajoute que les autorités  ignorent encore «  les circonstances exactes et les causes de ce dramatique accident. Les enquêteurs travaillent sur l’hypothèse d’une collision entre les deux appareils. »

Emmanuel Macron a présenté ses "très sincères condoléantes aux familles et aux proches" et s'est exprimé dans un communiqué : "Il exprime son profond respect pour l’engagement de ces officiers qui s’entrainaient afin de se préparer à leurs futures missions. Il rappelle que les militaires de l’armée de Terre, comme ceux des autres armées françaises, sont engagés chaque jour dans de multiples opérations qu'ils remplissent, avec courage et efficacité, pour notre sécurité."

Le Premier ministre, Edouard Philippe a aussi présenté ses condoléances : 

 

 

Jean-Luc Videlaine, le préfet du Var, s'est rendu sur place, Florence Parly, ministre des Armées devraient arriver à 14h30 au Luc-en-Provence. Elle s'est exprimé sur twitter : 

 

Le maire de Toulon, Hubert Falco, a aussi réagi : 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle