En difficulté, Parrot se réorganise et prévoit des réductions d'effectifs

Parrot a lancé lundi un avertissement sur ses résultats pour le quatrième trimestre 2016 et a dit dans le même temps qu'il lançait un plan de réorganisation de ses activités dans les drones pour le grand public pouvant aboutir à une réduction d'effectifs d'environ 290 personnes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

En difficulté, Parrot se réorganise et prévoit des réductions d'effectifs
/Photo prise le 4 janvier 2016/REUTERS/Rick Wilking

Pénalisé par un contexte de sous-performance de ses drones grand public, le spécialiste des drones, Parrot, précise dans un communiqué avoir dégagé sur le quatrième trimestre "un chiffre d'affaires d'environ 85 millions d'euros, inférieur à son objectif d'environ 100 millions d'euros".

"La dynamique commerciale du quatrième trimestre dans les drones grand public n'a pu être atteinte qu'au prix de marges insuffisantes pour assurer une croissance rentable de cette activité à moyen et long terme", souligne Parrot.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une réorganisation et des réductions d'effectifs

Le groupe a donc décidé de réorganiser ses activités de drones à destination du grand public pour adapter son offre de produits face à un impératif de réduction des coûts.

Ainsi Parrot étudie "un plan qui pourrait aboutir à réduire les effectifs d'environ 290 personnes sur un total de 840 salariés actuellement dédiés aux activités drones du groupe". Le spécialiste des drones précise que 150 postes sont visés en France "compte tenu notamment des reclassements possibles dans les autres activités du groupe".

Il entend ainsi concentrer sa capacité d'innovation sur un nombre plus réduit de produits qui soient plus innovants techniquement et redéployer son offre en s'appuyant sur ses drones professionnels dont l'activité continue quant à elle de progresser.

Toutefois, Parrot maintient ses objectifs pour 2017 : "Parrot vise en 2017 une croissance de l’ordre de 10% dans les Drones et dans l’Automobile" et le groupe souhaite "équilibrer sur l’année son exploitation hors coûts de transition de son activité drones grand public", précise-t-il dans un communiqué.

Léna Corot avec Reuters

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS