L'Usine Matières premières

En dépit du réchauffement climatique, le sapin de Noël naturel tient bon

Franck Stassi , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Malgré les épisodes de sécheresse et de canicule, la production de sapins de Noël est restée stable en 2019. Les consommateurs affirment faire attention au respect de l’environnement.

En dépit du réchauffement climatique, le sapin de Noël naturel tient bon
Le Morvan constitue l'un des hauts lieux de la production de sapins en France.
© AFSNN

Les producteurs de sapins ont eux aussi subi l’impact de la sécheresse et de la canicule en 2019, après une année déjà difficile en 2018. "Les dommages ont pu atteindre de 50% à 80% des arbres sur une exploitation", indique Frédéric Naudet, président de l’Association française du sapin de Noël naturel (120 entreprises et 80% de la production) et directeur général des Pépinières Naudet (400 000 arbres vendus par an), à Leuglay (Côte d’Or). Les jeunes plants doivent être remplacés. La production devrait malgré tout rester stable, à 4,5 millions d’unités.

"Il faut repenser nos méthodes de production. On peut imaginer que la situation se reproduira. Nous pourrions avancer les périodes de plantation pour anticiper la sécheresse estivale", poursuit Frédéric Naudet. Fort heureusement pour la filière, l’épicéa, deuxième espèce la plus vendue (19% des volumes) derrière le Nordmann, a été épargné par les ravages des scolytes, qui se sont développés en forêt. "Les sapins de Noël commercialisés en France ne sont pas prélevés en forêt mais font l’objet de cultures spécialisées", précise le chef d’entreprise. Les sapins produits pour Noël ont au maximum dix ans et n’atteignent donc pas l’âge adulte.

Le Nordmann domine le marché

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte