En cédant des millions d'actions Regeneron, Sanofi annonce lever 11 milliards de dollars

En cédant quelque 21,6 millions d'actions Regeneron, avec lequel une collaboration a démarré en 2003, Sanofi a annoncé le 25 mai lever 11,1 milliards de dollars (presque 10 milliards d'euros). De quoi financer ses innovations et sa croissance.

Partager
En cédant des millions d'actions Regeneron, Sanofi annonce lever 11 milliards de dollars
Sanofi va lever 11,1 milliards de dollars (9,89 milliards d'euros) de la cession de 21,6 millions d'actions Regeneron.

Sanofi va lever 11,1 milliards de dollars (9,89 milliards d'euros) de la cession de 21,6 millions d'actions Regeneron, a indiqué mercredi 25 mai le groupe pharmaceutique, précisant qu'il utiliserait ce produit de cession pour financer les innovations et sa croissance.

Le groupe avait annoncé lundi 23 mai son intention de céder sa participation au capital de son partenaire américain de longue date.

11,8 millions d'actions ordinaires cedées par voie d'offre publique

Sanofi a indiqué mercredi 25 mai qu'il allait céder 11,8 millions d'actions ordinaires de Regeneron par voie d’offre publique, au prix de 515 dollars l'action.

"Conformément à ce qui a été annoncé précédemment, Regeneron procédera au rachat de 9,8 millions de ses actions ordinaires pour un montant de 5 milliards de dollars auprès de Sanofi", précise le groupe dans un communiqué.

Dans le cadre de l'offre, les banques coordinatrices disposeront d'une option de 30 jours pour acheter jusqu'à 1,2 million d'actions supplémentaires de Regeneron au prix déterminé dans le cadre de l’offre, ajoute Sanofi.

Sanofi conservera 400 000 actions

Si cette option est pleinement exercée, l'offre publique et le rachat d'actions se solderont par la vente de la totalité des actions Regeneron que possède Sanofi, à l'exception de 400 000 actions que Sanofi conservera.

La collaboration entre Sanofi et Regeneron a débuté en 2003 et a conduit à la commercialisation de cinq traitements, dont le médicament Dupixent contre l'eczéma.

Avec Reuters (Blandine Hénault, avec Sudip Kar Gupta, édité par Henri-Pierre André)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS