En cas de retrait de l'Etat, la famille Peugeot prête à monter au capital de PSA

La famille Peugeot se confie dans Les Echos Week-end et évoque notamment sa montée au capital de PSA. 

Partager
En cas de retrait de l'Etat, la famille Peugeot prête à monter au capital de PSA

Le clan Peugeot se prête à un exercice inédit dans Les Echos Week-end avec notamment une belle photo de famille. L'occasion également de se confier sur les orientations stratégiques chez PSA.

Entré au capital du groupe début 2014 en même temps que le chinois DongFeng, l'Etat envisagerait désormais de se retirer avec à la clé une jolie plus-value. La valeur des parts rachetées en 2014 pour 800 millions d'euros est désormais estimée à 1,5 milliard d'euros, des fonds utiles alors que les coûteuses recapitalisations d'Areva et d'EDF sont au programme. Et dans ce scénario, les Peugeot sont prêts à remonter au capital du groupe PSA si l'Etat, mais dans des proportions encore à déterminer.

Thierry Peugeot plus offensif

"La famille reste ouverte", déclare ainsi Robert Peugeot, président de FFP, l'une des holdings familiales, tout en précisant que "nous n'avons pas des moyens illimités" et qu'il ne faut pas "mettre tous les oeufs dans le même panier". Il défend au passage sa stratégie de diversification des investissements de la famille, sans laquelle "nous n'aurions pas pu réinvestir dans l'automobile".

Son cousin Thierry, ancien président du conseil de surveillance de PSA et le plus attaché au contrôle familial sur le constructeur lors de la crise financière de 2012, est partisan d'une remontée plus nette. "On peut fournir l'effort, il faut y aller franchement. On est très nombreux à être sur la même longueur d'onde", déclare-t-il aux Echos. "Les Peugeot ne sont pas une holding financière. Notre ADN, c'est l'automobile."

Redistribuer à DongFeng et Peugeot ou conserver une structure à trois actionnaires

Depuis la recapitalisation de PSA début 2014, trois actionnaires de référence détiennent chacun 14% environ du capital: les Peugeot, le chinois Dongfeng et l'Etat français. En cas de montée au capital d'un des trois actionnaires, les deux autres doivent donner leur feu vert.

Pour maintenir un équilibre, l'Etat peut céder une participation similaire aux Peugeot et à Dongfeng, afin que tous deux se renforcent à l'identique, ou bien favoriser l'arrivée d'un autre acteur pour conserver la structure à trois qui a accompagné avec succès la stratégie de redressement du président du directoire Carlos Tavares. A suivre...

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein ou la transition énergétique avant l’heure

Einstein et Szilard, un duo de scientifiques renommés prêts à révolutionner... le quotidien des ménagères.

Écouter cet épisode

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Raymond Kopa, de la mine au stade de foot

Au nord, c’étaient les corons, la terre c'était le charbon, le ciel l’horizon, les hommes des mineurs de fond. Parmi eux, Kopaszewski Raymond.

Écouter cet épisode

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

EQUANS

Agent de maintenance électrique SSI H/F

EQUANS - 01/06/2023 - CDI - Montpellier

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - ACM HABITAT

Contrat d'entretien des interphones des résidences de 4 agences

DATE DE REPONSE 03/07/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS