En avril, les prix des plastiques s'effondrent sous l'effet du coronavirus

En raison de la crise liée à l’épidémie de Covid-19, les cours des résines utilisées dans l’industrie de l’emballage sont à la baisse. Au mois d’avril, les prix des plastiques enregistrent des chutes comprises entre 10 et 19 % par rapport aux valeurs de janvier 2020.

Partager
En avril, les prix des plastiques s'effondrent sous l'effet du coronavirus

Les premiers effets de la crise sanitaire arrivent. Conséquence inévitable du ralentissement de la demande qui impacte l’industrie au niveau mondial, les cours des plastiques ont subi, en avril dernier, une chute spectaculaire. Toutes les matières sont touchées, sans exception, d’après les statistiques fournies par Elipso, l’association française des fabricants d’emballages plastique et souples. Ces baisses s’étalent de 5 à 23 % sur le mois dernier. Elles sont comprises entre 10 et 20 % si l’on compare les cours d’avril avec ceux de janvier. Il faudrait revenir onze ans en arrière pour retrouver les mêmes valeurs…

Parmi les baisses les plus remarquables, le polystyrène (PS) cristal, utilisé dans la fabrication de corps creux (barquettes, pots), fond de 19 %, à 1,26 euro/kg, contre 1,55 euro trois mois plus tôt. Le polystyrène expansé (PSE) le suit de près, avec un déclin de 12 %, soit 17 centimes de moins par kilogramme, pour ce plastique qui sert à fabriquer des barquettes alimentaires et des cales de protection.

Le PET poursuit sa chute

Le polyéthylène téréphtalate (PET) poursuit sa chute inexorable – amorcée bien avant la crise – en évoluant de 1,06 à 0,92 euro/kg, soit une diminution de 13 %. Même au plus fort de la crise financière, en janvier 2009, quand tous les autres plastiques cotaient sous la barre de 1 euro/kg, le polyester préféré des conditionneurs de boissons avait résisté ! Les polyoléfines ne sont pas en reste. Le polypropylène (PP) homo injection passe de 1,27 à 1,12 euro/kg quand la variété copolymère régresse de 1,30 à 1,16 euro/kg, soit une chute de 11% en moyenne pour ces deux résines très appréciées par les fabricants de flacons et de boîtes.

Du côté des polyéthylènes, qui constituent « la » matière de base dans la plupart des films, des sacs et sachets, et sont également employés par les fabricants de contenants rigides de petite ou grande capacité, les cours fléchissent de 10 % en moyenne. Ainsi, il ne faudra débourser que 1,06 euro pour se procurer 1 kg de polyéthylène basse densité (PEbd) linéaire contre 1,19 euro en début d’année. Même le polychlorure de vinyle (PVC), qui avait tendance à résister à toute variation de prix depuis de longs mois, s’échange désormais à 0,93 euro/kg, soit une baisse de 8 %.

Difficile de faire des prévisions pour la suite tant l’avenir est incertain. Toujours est-il que ces cours, très intéressants, pourraient décourager les industriels à employer des résines recyclées, plus coûteuses à l’achat, enrayant ainsi la dynamique vertueuse qui semblait s’être engagée.

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS