Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

En Australie, Malteurop renforce le leadership mondial des malteurs français

Franck Stassi , , ,

Publié le , mis à jour le 05/10/2018 À 14H47

Malteurop, filiale de la coopérative française Vivescia, vient d’inaugurer en Australie l’extension d’une de ses malteries afin de bénéficier du boom des marchés asiatiques. Les malteurs français détiennent 30% du marché mondial.

En Australie, Malteurop renforce le leadership mondial des malteurs français
8500 containers seront désormais utilisés pour les exportations de Malteurop en Australie, contre 3500 auparavant.
© Vivescia

Le malteur français Malteurop a inauguré le 1er octobre l’extension de sa malterie de Geelong, en Australie. D’une capacité de 200 000 tonnes (contre 80 000 tonnes précédemment), elle s’impose comme le troisième site de l’entreprise, derrière Vitry-le-François (Marne), d’une capacité de 245 000 tonnes, et Great Falls, aux Etats-Unis (220 000 tonnes). Pas moins de 3 800 m3 de béton et 300 tonnes de structures d’acier ont été utilisés durant les dix-huit mois du chantier piloté par la coopérative française Vivescia.

"Notre localisation est idéale, à la fois proche des sources d’approvisionnement d’orges brassicoles et du plus important port en eau profonde du pays, porte principale des exportations australiennes", indique le directeur général de Malteurop Australie et Nouvelle-Zélande, Trevor Perryman.

L’entreprise souhaite renforcer ses positions au Vietnam, en Thaïlande, en Corée du Sud et au Cambodge, et s’adresser à de nouveaux marchés tels que l’Inde ou le Laos. En 2017, 1,6 million de tonnes de malt ont été importées en Asie, la moitié en provenance d'Europe et l’autre moitié depuis l’Australie. "Nous souuhaitons pouvoir profiter de la croissance des marchés du Sud-Est avec des pays comme la Thailande, le Vietnam, le Cambodge… D’ici à 2023, la croissance sera de l’ordre de 2% par an. L’Australie est une zone où il y a des cultures d’orge de brasserie importante. Les nouvelles capacités de Geelong nous permettront de passer de 12% à 14% en Asie du Sud-Est (hors Chine)", explique le directeur général de Malteurop Groupe, Olivier Parent.

Boortmalt veut doubler de taille

Cet investissement, dont le montant n’a pas été communiqué, s’inscrit dans une dynamique porteuse pour les quatre malteurs présents en France (Soufflet, Malteurop, la filiale d’Axéréal Boortmalt, et Cargill), qui représentent 30% du marché mondial du malt. En Belgique, la coopérative française Axéreal a démarré les travaux de la quatrième tour de maltage du site d’Anvers, afin de porter les capacités de l’unité phare de Boortmalt à 470 000 tonnes et d’en faire la plus grosse malterie au monde. L’entreprise souhaite doubler de taille dans les quatre prochaines années.

Malteurop prépare pour sa part un nouveau plan stratégique, Shipping 2020-2022, L'entreprise souhaite passer de 10% à 15% de parts de marché au niveau mondial, réduire de 10% ses émissions de CO2, et acheter 50% d'orges cultivées par des agriculteurs respectant le protocole Sustainable Agriculture Initiative. Une nouvelle stratégie dédiée aux microbrasseries est par ailleurs actuellement lancée aux Etats-Unis, avant un déploiement en Europe au cours des quatre prochaines années.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle