L'Usine Auto

En attendant les homologations, ces trois start-up française misent (déjà) sur la conversion de véhicules thermiques en électriques

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le rétrofit, la conversion de véhicules thermiques en électriques, s'installe en France. Des start-up tricolores se positionnent sur ce marché porteur.

En attendant les homologations, ces trois start-up française misent (déjà) sur le rétrofit
Une Clio rétrofitée. La conversion de véhicules thermiques en électriques s'installe en France.
© Transition One

Transformer sa voiture, son véhicule utilitaire ou son deux-roues thermique en un modèle 100 % électrique, c’est possible. C’est la vocation des entreprises du rétrofit, une pratique qui suscite l’intérêt croissant du grand public et des professionnels. Et des autorités françaises. En avril, la filière a enfin obtenu par décret l’autorisation de convertir en France des véhicules thermiques à l’électrique.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte