Economie

En Allemagne, le chômage baisse sans faire remonter les salaires

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En Allemagne, ces quinze dernières années, la croissance forte, l’envolée du recrutement et la baisse historique du taux de chômage n’ont pas conduit à une revalorisation des salaires, qui se stabilise autour de 2,5 % par an. L’une des causes avancées en serait l’arrivée massive de migrants depuis 2012, qui favoriserait une pression sur les salaires. Une étude du FMI montre qu’il n’en est rien. En revanche, les réformes Hartz ont joué en diminuant le niveau de chômage structurel du pays. Cette évolution relève plus largement d’une croissance faible de la productivité et de perspectives d’inflation.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte