Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Engie acquiert le groupe Powerlines, spécialiste de l’électrification des transports publics

Juliette Berne , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Ce mercredi 31 juillet, le groupe Engie annoncé l'acquisition du groupe Powerlines. Un accord qui en fait l'un des principaux acteurs de l'électrification des transports. 

Engie acquiert le groupe Powerlines, spécialiste de l’électrification des transports publics
Avec ce contrat, Engie confirme sa volonté de devnir un des leader de la transition zéro carbone et de l’électrification des transports.
© DR

Devenir le leader mondial de la transition zéro carbone "as a service" tout en rendant les infrastructures de transports plus efficaces ? C’est l’objectif que se fixe le groupe français Engie dont la filiale Engie Ineo va acquérir le groupe autrichien Powerlines, un des principaux acteurs européens de l’électrification des transports publics.

Il s'agit d'un fournisseur indépendant dans la conception, l’installation et la maintenance de systèmes d’électrification des réseaux ferroviaires (trains, tramways, les métros, véhicules légers sur rail, bus et trolleybus), particulièrement actif dans les  pays germanophones, en Scandinavie et au Royaume-Uni. Sa filiale "Energie"  est spécialiste de l'installation et la maintenance de lignes moyenne tension, haute tension et très haute tension.

Engie se positionne comme acteur majeur du marché de la mobilité

Engie pourra déployer des synergies entre Powerlines et ses autres activités : services digitaux tels que la connectivité mobile embarquée avec sa filiale Icomera, son système d’Aide à l’Exploitation et d’Informations aux voyageurs Navineo et des solutions de bornes de recharges pour véhicules et bus électriques.  Engie entend ainsi créer "une plateforme internationale pour des projets d’infrastructures de transports et peut offrir des solutions complètes et clés en main (financement, conception, intégration, maintenance) selon un modèle 'as a service' pour réduire les empreintes carbone et optimiser les services", déclare Wilfried Petrie, directeur général adjoint d’Engie.

Le chiffre d’affaires d’Engie Ineo, s’élèvait à 2,4 milliards d’euros en 2018 et celui du groupe Engie a connu une hausse de ses résultats (133%) fin juin, grâce au rebond de ses performances au second semestre notamment avec la participation du groupe dans le thaïlandais Glow et les activités de gestion d’énergie et le nucléaire.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle