Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

En 2017, commandes et livraisons à la hausse pour Boeing

Olivier James , , , ,

Publié le

Après une année en berne en 2016, Boeing enregistre une année 2017 bien meilleure, en termes de commandes et de livraisons. Son carnet de commandes, en hausse, dépasse les 5800 appareils.

En 2017, commandes et livraisons à la hausse pour Boeing © Boeing - DR

L’année 2017 efface la mauvaise année 2016. Mardi 9 janvier, Boeing a présenté des résultats commerciaux à la hausse. En particulier concernant les livraisons d’appareils, donnée clé dans la mesure où les livraisons reflètent le mieux le chiffre d’affaires généré. En 2017, l’avionneur américain a livré 763 appareils, contre 748 en 2016, un record. C’est à peine mieux dans le détail qu’en 2015, avec 762 appareils, mais ce niveau permet au groupe de maintenir une bonne longueur d’avance face à Airbus, qui devrait lundi 15 janvier annonçait d’après nos sources entre 710 et 720 livraisons.

Pas de surprise : ce sont les 737 et les 787 qui tirent les livraisons vers le haut. Les premiers ont été livrés à 529 exemplaires (contre 490 en 2016) et les seconds à 136 exemplaires (137 en 2016). En 2017, la cadence de production du monocouloir a atteint 47 avions par mois. Et sa version remotorisée, le 737MAX, commence à se faire une place, avec 74 appareils livrés sur les 529. Quant au 747, est en légère hausse à 14 exemplaires (9 en 2016).

Boeing enregistre en revanche une baisse pour le 777, qui passe de 99 exemplaires en 2016 à 74 en 2017, en raison de la période de transition vers le 777X dont l’entrée en service est prévue pour 2020 mais dont la production n'a démarrée qu'en 2017. Mais chez Boeing, on assure que les créneaux de production de ce programme dont la cadence de production s’établit à cinq appareils par mois, sont remplis à 100% pour 2018 et plus de 90% pour 2019.

Un carnet de commandes qui augmente

Côté commandes, Boeing peut s’enorgueillir de présenter un "book to bill" (nombre de livraisons sur nombre de commandes) supérieur à un. Autrement dit, son carnet de commandes augmente : avec  912 commandes nettes passées en 2017 par 71 clients, l’avionneur voit son carnet de commandes atteindre le nombre record de 5864 appareils à la fin de l’année passée. Ce qui correspond à environ sept années de production. En 2016, Boeing avait engrangé 668 commandes nettes et faisait état d’un carnet de commandes de 5715 avions.

Là encore, c’est le 737 qui explique en grande partie ce niveau record, avec à lui seul 745 commandes nettes. Suivi du 787 (94 commandes), du 777 (60) et du 767 (15). Hormis le programme 747 – en négatif avec deux annulations de commandes –, et le 767, tous les programmes voient leurs niveaux de commandes à la hausse. Il faudra attendre le lundi 15 janvier pour connaître les résultats commerciaux du concurrent de Boeing, Airbus, et les départager sur le terrain des commandes.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus