L'Usine Aéro

En 1933, Air France prit son envol...

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En 1933, Air France prit son envol...
Avec un nouveau plan de départs volontaires portant sur 2 800 postes, Air France aborde une nouvelle zone de fortes turbulences alors qu’elle fête ces jours-ci ses 80 printemps. En 1933, la crise économique pousse à la restructuration du secteur aéronautique. Le Parlement vote la fusion de cinq compagnies aériennes françaises (Air Orient, Air Union, la Société générale de transport aérien, la Cidna et Farman) au sein de la Société centrale pour l’exploitation des lignes aériennes (Scela). L’État prend 25% du capital. La Scela reprend quelques mois plus tard l’Aéropostale, en liquidation judiciaire. Le 7 octobre, à l’aéroport du Bourget, a lieu à 16 heures, en présence du ministre de l’Air, le lancement de la compagnie baptisée Air France. Elle emprunte à Air Orient,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte