Emmanuel Macron va créer une cellule de crise pour GM&S Industry

Lors de son entrevue avec une délégation de salariés de GM&S Industry, le 9 juin à Bellac (Haute-Vienne), Emmanuel Macron s'est engagé à créer une cellule de crise afin de favoriser la reprise de l'équipementier automobile creusois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Emmanuel Macron va créer une cellule de crise pour GM&S Industry

Accueilli sous les sifflets par quelques 200 salariés de GM&S Industry devant la sous-préfecture de Bellac, le Chef de l'Etat s'est entretenu durant une heure vingt avec les représentants des salariés, leur annonçant la création d'une cellule de crise pour trouver un repreneur. Le 8 juin, date butoir pour déposer des offres de reprise au tribunal de commerce de Poitiers (Vienne), aucun repreneur ne s'est manifesté.

La première réunion de la cellule de crise devrait avoir lieu le 16 juin, pilotée par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, et réunir les constructeurs PSA et Renault ainsi que des représentants du personnel. D'ici là, Emmanuel Macron leur a assuré qu'il allait contacter les constructeurs, et d'autres industriels du secteur automobile, afin qu'ils revoient à la hausse leur charge de travail. Pour l'heure, PSA s'est engagé à hauteur de 12 millions d'euros pour 2018 et Renault pour 10 millions, des chiffres d'affaires jugés très insuffisants par les salariés pour sauver les 277 emplois du site.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Vers une cellule de reclassement

Avec Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, a abordé la question de la diversification et du maintien de services tels que le bureau d'études et le contrôle qualité afin de conserver l'autonomie du site de La Souterraine. Le Chef de l'Etat devrait également intervenir auprès d'Altia, les anciens dirigeants du site propriétaires de la SCI, afin de diminuer le montant du loyer. Les représentants des salariés ont demandé à Emmanuel Macron l'occupation gratuite des locaux souhaitant même que l'entreprise en devienne propriétaire.

Enfin, le Président de la République a assuré qu'une cellule de reclassement serait créée. "Il s’est engagé à ce que soit mis sur pied une cellule de crise et à contacter les constructeurs pour faire bouger le chiffre d’affaires à la hausse déclarait Vincent Labrousse, délégué du personnel, à l'issue de cet entretien. En tant que président, il doit avoir plus de poids que Bruno Le Maire. Et il s'est engagé à faire pression sur les constructeurs afin que soient versées des indemnités de départ supra-légales aux salariés licenciés".

La prochaine audience du tribunal de commerce est prévue le 23 juin, les repreneurs ont jusqu'au 20 juin pour déposer leurs offres. Les représentants des salariés ont demandé à l'administrateur judiciaire que la date soit repoussée au 30 juin. Seul le groupe stéphanois GMD a manifesté son intérêt pour le site avec la reprise de 110 salariés en adressant un mail à l'administrateur judiciaire.

Corinne Mérigaud

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS