Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Emmanuel Macron se rapproche de Donald Trump pour un nouvel accord sur le nucléaire iranien

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

L'avenir de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire de l'Iran était l'un des sujets attendus de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron aux Etats-Unis. Le 24 avril, le président français a soutenu la réalisation d'un nouveau compromis, une position jusqu'alors seulement défendue par les Etats-Unis.

Emmanuel Macron se rapproche de Donald Trump pour un nouvel accord sur le nucléaire iranien
Emmanuel Macron s’est exprimé en faveur d’un nouvel accord avec l’Iran.
© Chairman of the Joint Chiefs of Staff / Flickr

C’est un rapprochement inattendu. Au deuxième jour de sa visite d’Etat aux Etats-Unis, Emmanuel Macron s’est exprimé en faveur d’un nouvel accord avec l’Iran, rejoignant ainsi la position de Donald Trump. Lors d’une conférence de presse donnée le mardi 24 avril, le président français a toutefois signifié son désaccord avec son homologue américain sur le texte actuel.

Ce texte, l’accord de Vienne de 2015 sur le nucléaire iranien, est vigoureusement critiqué par Donald Trump et son rejet était l’une des promesses de campagne du président américain. Les deux chefs d’Etat n’ont pas donné plus de détails sur les nouvelles négociations mais ils risquent de se heurter au refus iranien de trouver un compromis différent. Emmanuel Macron a évoqué un accord plus large portant également sur les activités balistiques de l’Iran et la Syrie.

Une décision attendue le 12 mai

Le président américain doit faire connaître sa décision définitive le 12 mai sur l’accord de Vienne. Il a laissé entendre que personne ne pouvait prédire sa décision, même s'il a dénoncé le texte à plusieurs reprises. Le rapprochement d'Emmanuel Macron va-t-il amener Donald Trump à être plus conciliant ? Si les Etats-Unis finissent par se retirer, les autres pays signataires songeront tout de même à maintenir le compromis dans une version "non-US". Conclu entre l’Iran et le groupe 5+1 (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni et Russie), cet accord prévoit la réduction des activités nucléaires iraniennes en échange d’une levée des sanctions économiques.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle