International

Emmanuel Macron propose le PDG d'Atos Thierry Breton à la Commission européenne

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Emmanuel Macron a désigné le 24 octobre Thierry Breton pour représenter la France à la Commission européenne. Le PDG d'Atos doit toutefois être confirmé par le Parlement européen.

Emmanuel Macron propose le PDG d'Atos Thierry Breton à la Commission européenne
PDG d’Atos depuis 2009, Thierry Breton a contribué à doubler la taille du groupe de services numérique.
© photo Pascal Guittet

Le PDG d’Atos, Thierry Breton, a annoncé jeudi 24 octobre sa démission imminente. Le dirigeant du groupe informatique a en effet été désigné par Emmanuel Macron pour devenir le commissaire représentant de la France à la Commission européenne. Le départ du patron pourrait être effectif dès le 31 octobre.

Pour remplacer Thierry Breton, le conseil d’administration va dissocier les fonctions de président et de directeur général, “conformément au plan de succession proposé par le Comité des nominations et des rémunérations”. Dès le 1er novembre, le directeur général délégué Elie Girard deviendra directeur général tandis que l’administrateur Bertrand Meunier assumera la présidence.

Thierry Breton devra être confirmé par les eurodéputés

Le plan de succession est toutefois soumis à une condition importante : les eurodéputés doivent confirmer la nomination de Thierry Breton à la Commission européenne. Or, le PDG d’Atos n'est pas le premier candidat proposé par Emmanuel Macron. Avant lui, le président français avait désigné Sylvie Goulard. Le Parlement européen a toutefois rejeté l’ancienne ministre de la Défense le 10 octobre.

Comme Sylvie Goulard, Thierry Breton devra être entendu par différentes commissions du Parlement européen. Il devra notamment rassurer les eurodéputés sur l’absence d’éventuels conflits d’intérêts. S’il est confirmé sous la présidence d’Ursula von der Leyen, le PDG âgé de 64 ans obtiendra un vaste portefeuille couvrant le marché intérieur, l’industrie, l’espace et la défense.

Ancien ministre de l’Économie sous Jacques Chirac, Thierry Breton peut se targuer d’une expérience mêlant les secteurs public et privé. PDG d’Atos depuis 2009 et désigné industriel de l'année 2016 par L'Usine Nouvelle, il a contribué à doubler la taille du groupe de services numérique.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte