Emmanuel Desurvire

Grâce à lui, Internet traverse les océans.
Partager

Depuis son petit bureau dont les fenêtres donnent sur le campus de l'École polytechnique à Palaiseau (Essonne), Emmanuel Desurvire dirige, depuis avril dernier, l'une des quatre unités de recherche du groupe d'électronique de défense Thales, spécialisée dans le domaine de la physique. Il est à la tête de près de 70 chercheurs travaillant sur des sujets aussi variés que la supraconductivité, le nanomagnétisme, les lasers, la cryptographie quantique...

Sur le rebord de la fenêtre, sur la bibliothèque... les prix et les multiples récompenses illustrent un parcours exceptionnel. Et récemment, en mars, ses pairs de l'industrie des technologies de transmissions optiques lui ont décerné le prix John Tyndall, le plus prestigieux du secteur. Et pour cause. Sans lui, pas d'Internet haut débit mondialisé. Sans lui, les pages Web ne traverseraient pas, aujourd'hui, les océans aussi facilement. Emmanuel Desurvire est en effet le coïnventeur, avec le britannique David Payne de l'université de Southampton, de l'amplification optique.

L'enseignement et l'écriture au coeur de sa carrière

La découverte remonte à 1987. Alors chercheur aux Bell Labs, les prestigieux laboratoires de recherche de l'opérateur américain AT&T, il a imaginé le moyen de régénérer astucieusement le signal lumineux dans une fibre optique. Plutôt que de faire appel à des solutions techniques compliquées à base d'électronique, il se concentre sur les mécanismes de base de l'excitation lumineuse. Et le miracle de l'amplification optique se produit : les photons, porteurs de l'information, au lieu de s'atrophier, se démultiplient alors exponentiellement. « C'était ce que la nature voulait », dit-il avec un sourire et un brin de fierté. Résultat, il n'est plus nécessaire de régénérer le signal optique tous les 50 km mais tous les 200, voire plus... Cerise sur le gâteau : les flux optiques peuvent se multiplexer sur différentes longueurs d'onde et booster les débits des fibres optiques. La révolution de l'Internet haut débit peut enfin démarrer.

Incontestablement les Bell Labs, qu'il a rejoints en 1986 - un nid à prix Nobel -, ont été une page importante de sa vie. « Je bénéficiais d'une grande liberté. L'environnement était idéal pour découvrir. »

Emmanuel Desurvire est également intéressé par un autre type de transmission : celle du savoir et des connaissances. Au sein d'Alcatel-Lucent rejoint dès 1994 et où il occupera le poste de directeur des technologies photoniques, sa plus grande fierté réside dans la mise en place de l'académie technique. Un lieu pour faire se rencontrer les experts du groupe et valoriser le travail de plus de 1 500 d'entre eux.

L'enseignement et la pédagogie ont également été au coeur de sa carrière. Après les Bell Labs, il devient professeur à Columbia (New York) entre 1990 et 1994. Auteur prolixe, il vise deux objectifs : faire partager ses 25 ans d'études consacrées à la connaissance du phénomène lumineux et vulgariser les sujets les plus ardus. Son dernier et cinquième ouvrage, Théorie de l'information, classique et quantique, à l'usage des ingénieurs télécoms, revisite la théorie du signal.

La suite ? Peut-être le Nobel. L'an dernier, il n'est pas passé loin. Son nom circulait parmi les favoris pour le prix de physique. Finalement, il a été décerné à Albert Fert... son voisin de bureau.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS