Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Emirates signe la commande de 36 nouveaux A380 qui sauve le programme d'Airbus

Aurélie M'Bida , , , ,

Publié le , mis à jour le 18/01/2018 À 17H14

Le client-phare vient finalement de donner son accord pour l'acquisition de 20 A380 et 16 en option. Une commande qui devrait sauver le programme voué à une mort certaine en cas d'absence de nouvelles ventes.

Emirates signe la commande de 36 nouveaux A380 qui sauve le programme d'Airbus © Airbus

Une commande providentielle ? Jeudi 18 janvier, la compagnie Emirates vient de signer un protocole d'accord (MoU) avec Airbus pour acquérir jusqu'à 36 A380 supplémentaires. Le contrat, d'une valeur de 16 milliards de dollars au prix catalogue d'Airbus, porte en particulier sur 20 avions super jumbo et une option pour 16 A380 de plus, précise l'avionneur européen dans un communiqué. La livraison de ces appareils devrait débuter courant 2020.

"Nous n'avons pas caché le fait que l'A380 a été un succès pour Emirates. Nos clients l'adorent, et nous avons été en mesure de le déployer pour différentes destinations au sein de notre réseau, ce qui nous donne une flexibilité en termes de gamme et de mix de passagers", a déclaré le Cheik Ahmed bin Saïd Al Maktoum, le président d'Emirates Airlines cité dans le communiqué. En précisant que certains de ces nouveaux A380 viendront remplacer des appareils plus anciens de la flotte, conscient que cette commande devrait apporter de la stabilité à la ligne de production de l'A380. "Cette nouvelle commande souligne l'engagement d'Airbus à produire l'A380 au moins pour dix ans et je suis personnellement convaincu que plus de commandes suivront l'exemple d'Emirates", a quant à lui affirmé le directeur commercial sur le départ d'Airbus, John Leahy.

Garantie de production d'Airbus

Et pour cause. Quelques jours plus tôt, lundi 15 janvier, à l’occasion de la présentation des résultats commerciaux de l’avionneur, John Leahy n’avait pas caché la possibilité d’arrêter le programme A380, si les négociations en cours avec son client phare, Emirates, n’aboutissaient pas. Et la production de passer à six appareils par an à l’horizon 2020, contre 28 en 2016, 15 en 2017 et 12 en 2018. Il semblerait donc qu'Airbus ait apporté les garanties attendues par la compagnie émirati, afin de décrocher ce nouveau contrat. En effet, Dubaï voulait être sûr que l'avionneur poursuivrait bien la production de son gros porteur pendant encore 10 ans au moins avant de placer une nouvelle commande.

Emirates croit cependant fermement en l'A380 dont elle est de très loin le premier client avec un peu plus de 100 commandes sur les 142 engrangées au total par le très gros porteur. Les discussions entre Airbus et Emirates concernant une nouvelle commande de 36 A380 pour 16 milliards de dollars (13,4 milliards d'euros) avaient d'abord échoué au salon aéronautique de Dubaï en novembre dernier, avant de connaître une issue favorable. A ce jour, 222 A380 ont été livrés à 13 compagnies aériennes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle