Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Emin Leydier cartonne à nouveau en investissements

, , , ,

Publié le

Le groupe de cartonnerie et de papeterie Emin Leydier projette d’investir 50 millions d’euros dans ses cartonneries pour produire des emballages de qualité supérieure. Sont concernés par cette enveloppe les sites d’Oyonnax (Ain), de Châteauneuf-la-Forêt (Haute-Vienne) et de Poix de Picardie (Somme).

Emin Leydier cartonne à nouveau en investissements © Emin Leydier

Emin Leydier relance ses investissements. Le groupe de cartonnerie – papeterie va investir 50 millions d’euros dans ses cartonneries d’ici 2020. Ce programme de modernisation touchera d’abord l’usine de Châteauneuf-la-Forêt (Haute-Vienne) dans le Limousin. Les sites de Poix de Picardie (Somme) et d’Oyonnax (Ain) seront également concernés.

Ce nouveau cycle d’investissement a débuté ces derniers mois à la papeterie de Champblain à Laveyron (Drôme) où 1,5 million d’euros a été investi dans une ligne pour produire des grammages plus légers avec moins de matière. Cette usine travaille uniquement avec des vieux papiers comme matière première. Avec une consommation de 800 000 tonnes, Emin Leydier est  le premier recycleur français de papier et de carton recyclé et le septième producteur européen d’emballage à base de vieux papiers.
"Aujourd’hui, nous sommes en capacité de reprendre les investissements, affirme Yves Herbaut, directeur général du groupe, pour produire des emballages de qualité supérieure, à plus forte valeur ajoutée". Emin produit majoritairement du papier, et pour un tiers de son volume global, du carton ondulé. Le groupe exporte exclusivement du papier, 40 % de sa production, en Allemagne, en Italie et en Espagne principalement.

De nouveaux marchés s’ouvrent. En particulier avec l’accroissement des ventes sur internet. Le développement d’applications d’emballage sécurisé pour des produits de valeur et d’emballages connectés qui peuvent être tracés dans la chaîne logistique profite aux fabricants d’emballage. En pointe sur ce segment, Emin Leydier se distingue sur ce marché naissant. Internet génère déjà 5 % du volume total d’emballages en France. Mais pas de quoi inverser pour l’instant un marché français de l’emballage relativement atone, en croissance de 0,8 à 1 % en 2016. Le groupe Emin Leydier affiche 357 millions d’euros de chiffre d’affaires avec un effectif de 1 020 personnes.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle