EMC cherche à se retirer de Tessenderlo

Partager

L'entreprise publique EMC, qui a cédé cet été sa participation dans Tredi à Séché, poursuit son démantèlement : le chimiste français cherche à vendre ses 40,45% du chimiste belge Tessenderlo. Cette cession sonnera le glas de plus de la moitié des activités d'EMC depuis le début de l'année. En effet, les Mines de Potasse d'Alsace, également détenues par le groupe, ont arrêtées leurs activités fin octobre. EMC devrait poursuivre ses désinvestissements pour un démantèlement total d'ici 2005.

Alain JEMAIN

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS