Embraer et Boeing vont coopérer sur le KC-390

Les deux spécialistes de l’aéronautique ont annoncé le 26 juin avoir conclu un accord portant sur un partage de connaissances techniques et des analyses de marchés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Embraer et Boeing vont coopérer sur le KC-390

L’objectif tant du groupe brésilien que du géant américain est de stimuler les ventes de l’avion de transport militaire KC-390.
Ce modèle est un avion moyen, propulsé par deux réacteurs, qui devrait entrer en service fin 2015. Il peut être utilisé pour des missions de transport, de ravitaillement en vol ou de sauvetage.

La collaboration entre les deux avionneurs portera sur un partage d'informations et à des analyses conjointes pour prospecter le marché du KC-390. Elle fait partie d’un vaste accord signé entre les deux acteurs de l’aéronautique signé en avril dernier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Selon Luiz Carlos Aguiar, président du secteur de défense et sécurité d'Embraer Boeing a "une vaste expérience dans les avions de transport militaire et les ravitailleurs en vol, de même qu'une grande connaissance des marchés potentiels pour le KC-390".

De son côté Dennis Muilemburg, patron du département Défense, espace et sécurité de Boeing a souligné que le C-17, un gros avion de transport militaire utilisé par les armées de l'air de plusieurs pays, était un "complément naturel" du KC-390.

Pour lui, le but recherché est de trouver de nouvelles opportunités pour étendre le marché du KC-390 et d’en faire un succès mondial comme l’est devenu le C-17.

Cette annonce intervient quelques semaines avant que le Brésil révèle le nom du vainqueur de l’appel d’offre portant sur l’achat de 36 avions de chasse pour moderniser son armée de l’air. Un contrat estimé à cinq milliards de dollars. Sont en concurrence le F/A-18 Super Hornet de l'américain Boeing, le Rafale du français Dassault et le Gripen NG du suédois Saab.

En novembre dernier, Boeing a offert à Embraer de fabriquer une partie de son avion de chasse F/A-18 Super Hornet pour tenter de gagner ce contrat de cinq milliards de dollars avec le Brésil.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS