EMBRAER DÉLOCALISE... AUX ÉTATS-UNIS

La nouvelle usine américaine de l'avionneur brésilien est parée à produire. Elle a reçu les ailes et le fuselage pour monter son premier jet d'affaires, un modèle de l'entrée de gamme Phenom100. La montée en puissance du site, qui jouxte l'aéroport de Melbourne, en Floride, est toute tracée : 30 appareils seront produits en 2012, le double en 2013. Jusqu'ici, l'assemblage était réalisé au Brésil. Plus d'une centaine d'unités ont été livrées en 2010. Les motifs du choix de Melbourne sont clairs : « Les États-Unis constituent notre plus grand marché et une grande partie des pièces de nos appareils y sont fabriquées », explique Clint Clouatre, vice-président marketing de la branche aviation d'affaires. Autre avantage : avec l'arrêt de la navette spatiale américaine, Embraer recrute des ingénieurs et techniciens fortement qualifiés issus de la Nasa. En plus d'un soutien financier local, le groupe a investi 51 millions de dollars et prévoit d'embaucher jusqu'à 200 personnes.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement