Embaltech renforce son outil productif à Saint-Florentin, dans l’Yonne

L’équipementier automobile de second rang va investir progressivement pour améliorer ses process. Les fonds d’investissement FMEA et IDEB augmentent ses fonds propres.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Embaltech renforce son outil productif à Saint-Florentin, dans l’Yonne
Corps creux cylindriques

Embaltech France, fabricant de pièces techniques pour l’automobile implanté à Saint-Florentin (Yonne), renforce son outil productif à l’aune d’un premier programme d’investissement d’1,5 million d’euros.

L’équipementier de second rang va étoffer son parc de presse de filage par choc direct à froid. Il s’équipera surtout de machines de parachèvement : éclaté latéral et percée latérale, soudure par friction.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous voulons augmenter la valeur ajoutée de nos productions : douilles, composants de circulation de fluides et, à terme, des godets, ces corps de piles électriques destinés notamment aux batteries des nouveaux véhicules hybrides", explique Mathieu Japy, directeur administratif et financier d’Embaltech.

Dans un second temps, l’entreprise, qui réalise 15,6 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 160 salariés dont 100 en France, injectera une somme légèrement supérieure pour accroître ses capacités et se doter d’un nouveau process de nettoyage des pièces.

Ce plan de développement a reçu le soutien financier du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) rang 2 et de l’Institut de Développement Economique de la Bourgogne (IDEB), société régionale d’investissement, qui musclent ses fonds propres à hauteur de 2,5 millions d'euros.

Fortement exportatrice

Les deux fonds participent à une augmentation de capital de 850 000 euros aux côtés des actionnaires de l’entreprise, composés de la famille Gallay et de cadres, comme Philippe Trouillard, son président. Le complément prend la forme d’une émission d’obligations convertibles en actions souscrit par le FMEA et l’IDEB.

Rachetée en mai 2006, lors de la vente des actifs du groupe Safet, Embaltech assure 70 % de ses ventes à l’international. La société développe 30 % de son activité en produisant des emballages grand public imprimés en aluminium. Parmi ses clients historiques, on trouve le groupe BIC pour lequel elle réalise des corps de marqueurs.

"Nous fabriquons également des aérosols pour l’industrie pharmaceutique et d’autres petits contenants, telles des boîtes clic-clac", précise Mathieu Japy.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS