Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Elu produit industriel de l'année : C4 Cactus, l'audace retrouvée de Citroën

, , , ,

Publié le

Série d'été Avec ses partis pris esthétiques et technologiques, le nouveau modèle de Citroën ne ressemble à rien... de connu. Retour sur les principales caractéristiques de la C4 Cactus dans ce premier épisode de notre série consacrée aux lancements de produits marquants depuis l'été dernier.

Elu produit industriel de l'année : C4 Cactus, l'audace retrouvée de Citroën © Citroën

Commercialisé depuis le début de l'été, le nouveau véhicule de Citroën avait marqué les esprits lors de sa présentation en février dernier. Entre la berline compacte et le crossover, la C4 Cactus incarne le renouveau de l'entrée de gamme de la marque aux chevrons, qui renoue ainsi avec son esprit d'innovation porté notamment par les mythiques 2CV et Type H.

Des coussins d'airs sur les portières

Avec ce véhicule, Citroën veut clairement se démarquer de la concurrence sur l'offre actuelle du segment C : un pari osé, avec de nombreux partis pris esthétiques et technologiques, pour un résultat qui ne laisse pas indifférent. Les observateurs sont alors nombreux à saluer l'audace retrouvée de l'automobile à la française.

Symbole de ces choix marqués : des coussins d'air sont placés sur les portières de la C4 Cactus, une technologie baptisée "Airbump". Ces boucliers protecteurs peuvent s’enfoncer de 2 centimètres en cas de choc, pour ensuite reprendre leur forme initiale. Déclinables en plusieurs couleurs, ils permettent également à l'acheteur de personnaliser son véhicule.

La réponse au "low-cost" de Renault

La C4 Cactus peut également être vu comme la réponse de Citroën au succès de la marque Dacia, relancée par Renault en 2004. Refusant le terme de "low-cost", la marque aux chevrons préfère parler de voiture à "budget maîtrisé". Pour limiter les coûts de production, la Cactus, assemblée à Madrid, réutilisent un grand nombre de pièces d'autres véhicules du groupe PSA. L'allègement du poids du véhicule permet également de réduire sa consommation et donc de limiter son coût d'utilisation.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle