Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Elon Musk s'engage à résoudre les problèmes énergétiques en Australie-Méridionale en 100 jours

Pierre Monnier , , , ,

Publié le

Pour mettre un terme à la crise énergétique de l'Australie Méridionale, Elon Musk compte y installer une ferme de batteries. Le patron de Tesla se donne 100 jours pour sortir la région de la précarité énergétique. Passé ce délai, le milliardaire mettra tout de même ce service en place, mais à ses frais.

Elon Musk s'engage à résoudre les problèmes énergétiques en Australie-Méridionale en 100 jours
C'est encore une fois sur Twitter que le milliardaire s'est fait remarquer.

L'Australie-Méridionale a d'ores et déjà prévenu que l'hiver sera rude. A l'approche de cette période intense pour les installations électriques, l'Etat a prévenu d'un risque inévitable de blackout. Les coupures électriques frappent d'ailleurs les foyers de la South Australia, comme l'appelle ses habitants, depuis quelques mois. Pour résoudre cette pénurie énergétique, le milliardaire Elon Musk a la solution.

Le patron de Tesla souhaite implanter une ferme de batterie de 100 MW dans la région. En installant des Powerpack, l'Australie-Méridionale pourrait stocker de l'énergie en journée afin de soutenir le réseau lors des pics de consommation, principalement en soirée. Sur Twitter, l'homme d'affaires s'est fait interpeller par des locaux, notamment le directeur général de la société de logiciel Atlassian, Mike Cannon-Brookes.

Piqué au vif pour savoir si son projet était bel et bien réel, Elon Musk a rétorqué sur le réseau social : "Tesla installera le système et le rendra opérant dans les 100 jours de la signature du contrat ou c'est gratuit." S'en suit une conversation hallucinante… "Donne-moi 7 jours pour régler le côté politique et le financement, tweet Mike Cannon-Brookes. Envoie-moi une fourchette de prix pour 100MW." "C'est 250 dollars par kWh pour les systèmes de plus de 100MWh", lui répond le patron de Tesla. L'idée a séduit la sénatrice écologique (Australian Greens) de la région, qui l'a fait savoir… sur Twitter.

La démarche qui semble se mettre en place en Australie-Méridionale s'inscrit parfaitement dans la stratégie de l'entreprise américaine. Tesla a pour but de développer les énergies renouvelables dans le monde. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui a poussé Elon Musk à intégrer SolarCity, le fabricant de panneaux solaires, au constructeur électrique, qui fabrique également des batteries domestiques. En fin d'année 2016, l'entreprise installait une ferme de panneaux solaires et de batterie en Samoa américaines, situé à l'Est de l'Australie au milieu de l'Océan Pacifique. Cela avait permis à ce territoire de devenir indépendant énergétiquement grâce à la seule puissance du Soleil.

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

12/06/2017 - 23h33 -

Un tel système de batterie fonctionnera à raison d'un cycle de charge/décharge par jour : Il se chargera le jour avec l'électricité issue des panneaux photovoltaïque, et se déchargera pour couvrir la consommation électrique de la nuit. Ces batteries seront de technologie Li-ion. Celle-ci a une espérance de vie typique de l'ordre de 1000 cycles. Autrement dit, à 250$/kWh installé, cela coûtera au moins de l'ordre de 250$ de stocker quotidiennement un MWh d'électricité. Sachant que le coût de production d'un MWh d'électricité est généralement compris entre 50 et 100$. Et ces batteries devront être remplacées toutes les 2,7 années.
Répondre au commentaire
Nom profil

16/03/2017 - 09h26 -

Résoudre les problèmes énergétiques de l'Australie méridionale avec des batteries me semble hautement improbable ? Mais des solutions existent sans doute, en tout cas je peux en apporter une en tant que porteur de projet.
Répondre au commentaire
Nom profil

14/03/2017 - 01h01 -

Et il compte résoudre un risque ed Black Out avec 100 MWh de batteries a 25 millions de $ ??? Si le réseau ne manque que de 100 MWh électrique, le risque de black out est limité ! N'ont ils pas de générateur diésels en Australie ??? Cette puissance existe en générateurs diésels de secours ! En quoi cela résout-il vraiment les vrais pb du réseau électrique australien ??? Sur le long terme, ça ne résoudra rien du tout. l'année prochaine, le pb sera le même ! Ce pays ferait mieux de s'acheter des EPR (Européens), des AP 1000 (étasuniens), des VVER (Russes), des Shin Kori (Coréens) ou des Hualong One (Chinois). Ils vendent déjà du Yellow Cake, il s'agit SURTOUT de questions politiques et de lobbys du charbon. Le nucléaire pourrait aussi leur apporter de l'eau désalinisée comme au moyen Orient, eux qui en manquent tant. Ça finira en construction a la va vite quand il sera trop tard ! Et rien n'est pire que de procéder a ce genre de méthodes, surtout dans une industrie au temps long ..
Répondre au commentaire

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus