Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Elon Musk publie une première photo du prototype de Starship, sa super fusée à destination de Mars

Rémi Amalvy , , ,

Publié le , mis à jour le 11/01/2019 À 11H45

Images Le 5 janvier, Elon Musk a publié une nouvelle image du véhicule test de Starship, l'immense fusée de SpaceX qui transportera plusieurs centaines de personnes jusqu'à Mars. Les premiers essais sont prévus pour février 2019.

Elon Musk publie une première photo du prototype de Starship, sa super fusée à destination de Mars
La BFR prend corps, avec un premier véhicule de test.
© SpaceX

Il étincelle sous le soleil texan. Elon Musk a publié le 11 janvier sur son compte Twitter la première photo du véhicule test de Starship, son lanceur orbital super-lourd. Cet engin, assemblé sur la base spatiale de Boca Chica Village, est baptisé "Starship Hopper". Il ne s'agit pas d'une maquette mais d'un véritable véhicule de tests fonctionnel. Il permettra de tester certains systèmes critiques de la future fusée.

Premier test en février ?

Il ne s'agit donc pas du futur lanceur à proprement parler mais d'un prototype, d'un diamètre de neuf mètres, destiné spécifiquement à des tests sub-orbitaux.  La société d'Elon Musk a particulièrement soigné le design de l'engin, avec un fuselage chromé prenant particulièrement bien la lumière, et une bannière étoilée bien visible.

En réponse à un internaute souhaitant savoir quand le premier test aurait lieu, Musk avait indiqué le 5 janvier sur Twitter : "je vise 4 semaines, ce qui signifie certainement 8, compte-tenu des imprévus".

Des premiers tests de décollage verticaux, similaires à ceux de la "sauterelle" de SpaceX réalisés en 2013, pourraient avoir lieu dès février.

Objectif Mars

Anciennement nommée BFR (pour Big Falcon Rocket ou Big Fucking Rocket selon l’envie), ce mastodonte de 55 mètres devrait pouvoir transporter un équipage de plusieurs centaines de personnes, ou une centaine de tonnes de chargement. Au début vers la Lune, puis à terme sur Mars.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle