Elon Musk prêt à investir jusqu'à 30 milliards de dollars dans Starlink

Interviewé à l'occasion du Mobile World Congress, le milliardaire Elon Musk a indiqué qu'il comptait investir jusqu'à 30 milliards de dollars dans Starlink, son service d'accès à Internet par satellite. Le patron de SpaceX prévoit 500 000 clients d'ici les 12 prochains mois, contre 69 000 actuellement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Elon Musk prêt à investir jusqu'à 30 milliards de dollars dans Starlink
Elon Musk prévoit d'investir bien plus que Jeff Bezos dans son projet concurrent. /Photo prise le 29 juin 2021/REUTERS/Nacho Doce

Elon Musk a déclaré mardi 29 juin qu'il prévoyait d'investir de 20 à 30 milliards de dollars (environ 17 à 25 milliards d'euros) dans Starlink, une constellation de satellites qui ambitionne de fournir un accès à internet aux populations qui en sont privées faute de couverture suffisante. A titre comparatif, le fondateur d'Amazon Jeff Bezos compte mettre 10 milliards de dollars sur la table pour Kuiper, un projet concurrent.

Interviewé à l'occasion du Mobile World Congress, le plus grand rassemblement annuel du secteur des télécommunications qui se tient chaque année à Barcelone, le directeur général de Tesla et fondateur de SpaceX a estimé que les coûts d'investissement initiaux avant que Starlink ne dégage un flux de trésorerie positif significatif se situeraient entre 5 et 10 milliards de dollars.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Disponible en France

Fondée en 2015, l'entreprise propose un service d'essai depuis octobre 2020 et dit viser une couverture quasi globale cette année. Elle dispose actuellement de plus de 1 500 satellites en orbite et opère dans une douzaine de pays, auxquels s'ajoutent chaque mois de nouveaux satellites. Elon Musk a précisé que le nombre total de clients de Starlink devrait atteindre un demi-million au cours des 12 prochains mois, contre 69 000 actuellement.

Les Français peuvent espérer bénéficier de ce service depuis le mois de mai, en s'inscrivant sur une plateforme dédiée. Ils devront cependant mettre la main au portefeuille : près de 500 euros pour un kit de connexion puis un abonnement mensuel à 99 euros. A ce prix-là, ils ne pourront pas surfer sans limite, car le débit record enregistré avec Starlink n'a pour l'instant jamais dépassé les 650 Mb/s...

Avec Reuters (Supantha Mukherjee et Clara-Laeila Laudette, avec Douglas Busvine; version française Camille Raynaud)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS