Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Elon Musk et l’affaire de la licorne qui pète des étincelles

Intissar El Hajj Mohamed , , ,

Publié le

Vu sur le web Elon Musk a utilisé à des fins commerciales le dessin d’une licorne génératrice d’électricité sans créditer son auteur, Tom Edwards. La plainte de l’artiste s’est conclue par un accord, rapporte The Guardian.

Elon Musk et l’affaire de la licorne qui pète des étincelles
Le tweet d'Elon Musk où figure la licorne de la discorde, un dessin dont il n'a pas crédité l'auteur.
© Capture d'écran / Twitter

En février 2017, on apprenait que le patron de Tesla est fan de licornes flatulentes. Elon Musk avait tweeté la photo d’un mug décoré d’un dessin favorable à son entreprise : une licorne qui alimente une voiture électrique par la magie de ses pets.

Seul bémol, racontait le journal britannique Guardian le 27 juin dernier, l'entrepreneur multimilliardaire n’avait pas crédité le papa de la créature, le potier Tom Edwards, 61 ans, qui l’a esquissée en 2010. L’oeuvre était à la base un clin d’oeil ironique à la question : mais d'où vient l’énergie des voitures électriques ? Et bien que la viralité de la publication de Musk ait fait décoller les ventes de Wallyware, le commerce de l’artiste du Colorado (Etats-Unis), la violation des droits d’auteur ne s’en arrête pas là.

La propriété intellectuelle, un feuilleton

En mars 2017, rappelle le quotidien anglais, Tesla se sert de cette même représentation dans la campagne publicitaire de ses tablettes embarquées. Jusqu’alors, Tom Edwards était prêt à “lâcher l’affaire”. C’était avant d’apprendre que l’image, sans aucune mention de copyright ou paiement mérité, est devenue une icône apposée sur les systèmes Tesla. C’est donc en mai que l’avocat de Tom Edwards, Tim Atkinson, envoie une lettre au conseil général du constructeur automobile, demandant à ce que son client soit reconnu. N’ayant pas reçu de réponse, la fille du potier prend la relève et interpelle Elon Musk sur Twitter mardi 26 juin.

 

Le tweet de Lisa Prank, fille de Tom Edwards : "Le petit copain de Grimes [chanteuse et compagne d'Elon Musk, ndlr] a volé le travail de mon père ! Qu'avez-avez vous à dire @elonmusk ?"

 

Le PDG surprend dans sa réplique en qualifiant un éventuel recours à la Justice d’“assez nul” car il considère être responsable de sa notoriété, et ajoute, moqueur : “Combien d’argent réclame votre père pour cette terrible transgression ?”. Il finira par supprimer tous les tweets relatifs au sujet. Un dénouement équitable est quand même atteint, annonce Tom Edwards sur son blog vendredi 20 juillet. Un accord entre les deux parties, sans que plus de détails ne soient révélés.

Tweetos lance-flammes

Cependant, ces virages d’Elon Musk sur les réseaux sociaux s’ajoutent à d’autres. Comme la série de tweets agressifs postés dimanche 15 juillet et où il traite de “pédophile” un secouriste anglais. Participant au sauvetage d’enfants bloqués dans une cave inondée en Thaïlande, ce dernier avait critiqué le mini sous-marin qu'Elon Musk avait proposé d’utiliser. Ce dernier s’était dépêché de balayer les traces et de s’excuser. Sachant qu’il avait pris le soin de bricoler une dernière remarque : “Je vous parie un dollar dédicacé que c’est vrai”. Et non sans rappeler les débâcles de Donald Trump, les captures d’écran resteront, elles, pour la postérité : 

De Sam Levin, journaliste au Guardian : "Voici les tweets qu' @elonmusk a supprimé et dans lesquelles il traite le plongeur anglais de "pédophile", avant de doubler la mise quand il est critiqué" 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle