Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Elon Musk dévoile son plan pour que SpaceX envoie des hommes sur Mars dès 2025

Pierre Monnier ,

Publié le

Elon Musk a expliqué les grandes lignes de son projet pour coloniser Mars. Le milliardaire compte sur un premier décollage pour Mars en 2018. Les premiers vols habités vers la planète rouge auront lieu dès 2024.

Elon Musk dévoile son plan pour que SpaceX envoie des hommes sur Mars dès 2025
La capsule Red Dragon sera utilisée pour transporter jusqu'à sept personnes sur Mars.
© SpaceX

C’est l’objectif de SpaceX depuis sa création en 2002 : rendre possible la vie sur d’autres planètes. Il aura fallu attendre quatorze ans avant que ce plan ne prenne forme. Elon Musk, le patron de l’entreprise, a dévoilé les premiers détails lors d’un entretien avec le Washington Post.

Quelle date pour le premier vol ?

La véritable ambition de SpaceX est d’installer une structure habitable sur la planète rouge. Pour cela, Elon Musk compte établir dès 2018 "un itinéraire de fret vers Mars". Les vols s’enchaineront ensuite tous les 26 mois, lorsque les orbites terrestre et martienne sont au plus proche, à quelque 56 millions de kilomètres.

SpaceX pourra s’appuyer sur le soutien de la Nasa qui apportera un "support technique" en échange de "données de décollage et d’atterrissage précieuses" pour leur propre voyage sur Mars.

Quand la Nasa espère envoyer des humains sur Mars dans les années 2030, SpaceX prévoit un décollage habité pour 2024 et un atterrissage en 2025. Un voyage "dur, risqué et difficile", reconnait Elon Musk. Mais il ne pense pas avoir de mal à trouver des volontaires, malgré les risques. "C’est dangereux et des gens mourront probablement - et ils le sauront." Le milliardaire ajoute que ces personnes "ouvriront la voie et qu’à terme, il sera très sûr d’aller sur Mars. Mais cela ne se fera pas avant de nombreuses années."

Quelle fusée pour atteindre Mars ?

SpaceX dévoilera une nouvelle fusée pour réaliser ses vols vers Mars : la Falcon Heavy. Cette fusée sera une version améliorée de la Falcon 9, régulièrement utilisée pour approvisionner la Station spatiale internationale et mettre en orbite des satellites. Elle comportera trois premiers étages, chacun doté de neuf moteurs. Elon Musk assure que la Falcon Heavy deviendra "la fusée opérationnelle la plus puissante au monde" avec une poussée au décollage de plus de 2 250 tonnes, soit l’équivalent de 18 Boeing 747.

La capsule Dragon sera elle aussi modifiée afin d’accueillir un équipage de sept personnes à bord dans un confort raisonnable. Un point important puisqu’il faudra parcourir 56 millions de kilomètres pour atteindre la planète rouge, un voyage de 18 mois.

Ce plan est-il réalisable ?

Fin septembre, Elon Musk tiendra une conférence lors de l’International Astonautical Congress au Mexique et devrait présenter des innovations en lien avec les vols à destination de Mars. Mais pour l’heure, aucune fusée Falcon Heavy n’a été testée. Pas plus que la capsule Red Dragon devant transporter les premiers martiens.

Elon Musk affirme que SpaceX "devra être chanceux et les choses s’en tiendront au plan". Pourtant, il a toujours en mémoire l’explosion d’une fusée Falcon 9 lors de son décollage en juin 2015. Cet échec avait montré que tout ne se passe pas toujours comme attendu dans le domaine spatial.

Néanmoins, les doutes sont permis lorsque le patron de SpaceX détaille qu'envoyer des personnes sur Mars n'est qu'une étape. "Il faut avoir une architecture qui permettrait la création d’une ville autonome sur Mars avec l’objectif d’être une espèce multi-planète, une véritable civilisation spatiale et un jour être là-bas parmi les étoiles."

 

Pierre Monnier

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

15/06/2016 - 15h26 -

Aller vers Mars et en revenir est compliqué mais faisable. En revanche, la vraie difficulté, c'est de s'y poser en douceur, avec une planète à la gravité importante mais avec une atmosphère très ténue. Ceci oblige les ingénieurs à être très créatifs, avec des chances de succès moyennes. Le responsable de la Nasa qui a conçu le système de rétro-fusées pour poser le robot Curiosity a dit qu'il n'était pas loin de la limite technique avec ce système. Que va inventer Elon Musk ?
Répondre au commentaire
Nom profil

15/06/2016 - 14h10 -

La capsule Dragon est faite pour envoyer 7 astronautes sur la station spatiale ISS (quelques heures de vol), mais certainement pas sur mars (plusieurs mois de vol). Il faut bien garder en tête qu'elle n'est pas plus grande qu'un gros 4x4, et se contentera d'y envoyer du fret. Il faudra attendre le bien plus imposant Mars Colonial Transporter pour que SpaceX envoie des hommes sur la planète rouge
Répondre au commentaire
Nom profil

15/06/2016 - 00h44 -

"La capsule Dragon sera elle aussi modifiée afin d’accueillir un équipage de sept personnes à bord dans un confort raisonnable." SpaceX n'entend pas utiliser le Falcon Heavy, ni la capsule Dragon, pour ce qui concerne le transport de passager vers Mars. Pour cela il faudra attendre le dévoilement du MCT, composé du BFR et du BFS, en septembre prochain. MCT (au centre): http://www.spaceflightinsider.com/wp-content/uploads/2016/01/MBMZDaj-1.jpg À gauche on peut voir la fusée Saturn V, et à droite le Falcon 9. Je vous laisse trouver l'humain...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle