Elon Musk défie les autorités américaines avec la réouverture de l’usine Tesla californienne

[ACTUALISÉ] Le patron de Tesla, Elon Musk, continue de dénoncer les mesures de confinement mises en place aux États-Unis. Lundi 11 mai, en violation des mesures de restriction, l'entreprise a repris la production dans son usine de voitures électriques de Fremont, en Californie.

Partager
Elon Musk défie les autorités américaines avec la réouverture de l’usine Tesla californienne
Le directeur général de Tesla, Elon Musk, a dénoncé à plusieurs reprises sur Twitter les mesures de confinement mises en place par les autorités américaines. /Photo prise le 19 janvier 2020/REUTERS/Joe Skipper

Le sulfureux directeur général de Tesla engage un bras de fer avec les autorités américaines. Très critique des mesures de confinement décidées pour lutter contre la pandémie de Covid-19, Elon Musk a décidé de ne pas se conformer aux mesures de restriction. Lundi 11 mai, le dirigeant a annoncé la reprise de la production à son usine de voitures électriques de Fremont (Californie, Etats-Unis).

Le comté d’Alameda, où se trouve le site, a pris acte de cette décision alors qu’il travaille toujours avec l’entreprise sur un plan de réouverture : “Nous avons appris que l’usine Tesla de Fremont avait rouvert au-delà des opérations de base minimums.” “Nous traitons cette question en utilisant la même approche par étapes que nous utilisons pour les autres entreprises qui ont violé l’ordonnance par le passé, et nous espérons que Tesla se conformera également sans autres mesures exécutoires”, ajoute le département de santé du comté.

“Si quelqu’un est arrêté, je demande que ce soit seulement moi”

Très actif ces derniers temps sur son compte Twitter, Elon Musk se dit prêt à une arrestation. “Tesla reprend la production aujourd'hui, contre les règles du comté d'Alameda. Je serai dans les rangs avec tous les autres. Si quelqu'un est arrêté, je demande que ce soit seulement moi", a écrit le dirigeant qui a critiqué à plusieurs reprises la légitimité des responsables “non élus” du comté. Samedi 9 mai, Tesla a également attaqué en justice les autorités californiennes sur ce sujet.

Outre l’arrestation, le dirigeant peut également risquer une amende. Selon le Los Angeles Times, la loi californienne comporte des amendes de 1 000 dollars par jour ou 90 jours de prison pour la reprise d’activité en violation des mesures de restriction.

L'influent dirigeant a tout de même reçu le soutien du secrétaire américain au Trésor en personne. “Je suis d’accord avec Elon Musk. Il fait partie des plus gros employeurs et fabricants de Californie”, a argumenté Steven Mnuchin au micro de la chaîne américaine CNBC. L'usine de Fremont compte environ 10 000 salariés.

Désaccord entre le gouverneur et le comté

Jeudi 7 mai, le gouverneur de Californie avait déclaré que les fabricants de l'État seraient autorisés à rouvrir. Le directeur général de Tesla avait annoncé à ses salariés que l'usine rouvrirait de façon limitée vendredi 8 mai après-midi. Mais le comté d'Alameda, où se trouve l'usine de Fremont en Californie, a annoncé au constructeur de voitures électriques qu'il ne pouvait pas rouvrir son usine de Fremont, près de San Francisco, les mesures de confinement étant encore en vigueur. Le comté ne prévoyait une reprise des activités qu'à la fin du mois de mai et l'annonce du gouverneur n'a pas préséance sur le plan de déconfinement prévu par le comté, selon un porte-parole joint par Reuters.

Tesla a qualifié le maintien des restrictions de "prise de pouvoir" par le comté. Plus tôt dans la journée, Elon Musk avait menacé de quitter l'état. "Franchement, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Tesla déménagera immédiatement son siège social et ses futurs programmes au Texas ou au Nevada. Si nous devions garder encore une activité de production à Fremont, ça dépendrait de la façon dont Tesla est traité", a-t-il écrit sur Twitter.

Tesla travaille avec le comté pour rouvrir l'usine

L'entreprise américaine produit 415 000 voitures par année sur le site. Un déménagement total de ses unités de production pourrait prendre entre 12 et 18 mois, selon Dan Ives, un analyste du cabinet de conseil Wedbush à Los Angeles. Mais il n'est pas certain que le sulfureux patron de Tesla mette ses menaces à exécution.

Le comté d'Alameda a déclaré samedi 9 mai qu'il travaillait avec Tesla pour mettre au point un plan "permettant la réouverture de l'usine tout en garantissant la santé et le bien-être des milliers d'employés" sur le site et pensait parvenir à un accord rapidement. Elon Musk a critiqué à plusieurs reprises les mesures de confinement imposées par les autorités pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, les qualifiant de "menaces sérieuses" pour l'économie américaine et les jugeant "inconstitutionnelles".

Avec Reuters (Sabahatjahan Contractor et Maria Ponnezhath à Bengalore, Tina Bellon et Sinéad Carew à New York, version française Caroline Pailliez et Camille Raynaud)

0 Commentaire

Elon Musk défie les autorités américaines avec la réouverture de l’usine Tesla californienne

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS