Elkem Silicones va investir 100 millions d'euros à Roussillon et à Saint-Fons

Elkem Silicones poursuit ses investissements à Roussillon (Isère) et à Saint-Fons, près de Lyon (Rhône), pour 100 millions d'euros. En particulier dans la production de siloxanes et de silicones pour l’enduction textile

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Elkem Silicones va investir 100 millions d'euros à Roussillon et à Saint-Fons
La volonté du directeur général d’Elkem Silicones, Frédéric Jacquin, est de poursuivre la montée en gamme technologique de ces unités.

Elkem Silicones va investir 100 millions d’euros entre 2018 et 2020 à Roussillon (Isère) et Saint-Fons, près de Lyon (Rhône), en amont et en aval de la production de silicones. A Roussillon, la division du groupe norvégien éponyme va accroitre la production de siloxanes, issus de la transformation du silicium. L’usine de Saint-Fons sera elle orientée vers de "plus hautes spécialités", à la fois dans les gommes d’élastomère et dans les fluides.

L’annonce de ces investissements intervient après la cotation du groupe Elkem à la bourse d’Oslo le 22 mars 2018. Cette opération a permis à son actionnaire, le groupe chinois Bluestar, de céder 40 % des actions au public. Elkem a déjà investi 60 millions ces deux dernières années dans ces deux sites de la région lyonnaise. Avec 39 créations d’emploi à la clé pour les années 2016 et 2017. L’entreprise vient ainsi de boucler un investissement de près de 15 millions pour reconstruire son atelier de fabrication d’élastomères caoutchouc qui interviennent notamment dans la composition de câbles de sécurité.

La volonté du directeur général d’Elkem Silicones, Frédéric Jacquin, est de poursuivre la montée en gamme technologique de ces unités, qui étaient "un peu vieillissantes quand elles ont été vendues par Rhodia à Bluestar en 2007".

D’autres investissements vont être engagés pour accroître de 30 % la capacité de sa ligne de production de silicones pour l’enduction textile et pour augmenter le volume de produits intermédiaires utilisés dans certaines spécialités de silicones haut de gamme.

Cette division dont le siège est à Lyon emploie 3 100 personnes dans le monde, dont 600 à Saint-Fons et 150 à Roussillon, pour un chiffre d’affaires global de 1 milliard d’euros. La capacité de production de son unité de Roussillon est de 100 000 tonnes. A rapprocher des 240 000 tonnes de siloxanes produites en Chine.

Elkem Silicones veut aussi renforcer sa recherche-développement en France. Plus de la moitié de ses 300 chercheurs sont basés à Saint-Fons, qui est le centre névralgique des activités de recherche de cette division. Un autre hub de recherche est situé entre Shanghai et Pékin. "On n’a jamais réduit la voilure dans ce domaine", affirme Frédéric Jacquin. Détentrice de 1 279 brevets, l’entreprise dépose douze nouveaux brevets par an. La vitalité de la recherche française est due selon lui "au crédit impôt recherche et à l’écosystème lyonnais", autour des pôles de compétitivité Axelera (chimie, environnement) et Techtera (textile), des universités et grandes écoles locales.

Elkem est présent sur toute la chaine de valeur du silicium, de l’extraction des mines de quartz à la métallurgie des poudres, jusqu’à la production de silicones. Son chiffre d’affaires s’élève à 2,2 milliards d’euros. Il emploie 6 100 salariés au total dont un tiers en Chine.

Vincent Charbonnier

0 Commentaire

Elkem Silicones va investir 100 millions d'euros à Roussillon et à Saint-Fons

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Nouveau

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS