Elivia accroît ses capacités au Lion-d'Angers

Le site d'Alivia au Lion-d'Angers (Maine-et-Loire) bénéficiera d'un plan d'investissement de 33 millions d'euros. Spécialisé dans l'abattage, la découpe et le désossage de bovin, ses capacités vont s'accroître. 75 emplois seront créés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Elivia accroît ses capacités au Lion-d'Angers

Elivia a engagé un plan d'investissement de 33 millions d'euros d'ici au premier semestre 2017 sur son site du Lion-d'Angers (Maine-et-Loire). La filiale viande de Terrena et de l'irlandais Dawn Meats va transférer l'activité steak haché du Lion-d'Angers vers le site de Villers-Bocage (Calvados), lequel sera spécialisé dans ce produit.

Restructuration stratégique

Le site de Villers-Bocage bénéficiera d'un plan d'investissement de 20 millions d'euros. En revanche, le site du Lion-d'Angers, qui emploie 600 personnes dont 452 en CDI, sera spécialisé, lui, en découpe et désossage en plus de ses activités d'abattage qui passeront de 2 350 gros bovins par semaine à 2 650. Cette hausse est principalement liée à l'apport d'animaux de la Coopérative agricole de Mayenne, dont l'activité bovine s'est rapprochée en 2014 de celle de Terrena. Les capacités de désossage seront augmentées de 50 %, passant de 850 à 1 200 tonnes hebdomadaires.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

75 emplois créés

L'investissement comprend également un accroissement des capacités de stockage, avec l'implantation d'un transstockeur dynamique permettant de réduire les temps de chargement ainsi que la pénibilité du travail. L'investissement s'accompagnera de la création nette de 75 emplois.

Ce programme s'inscrit dans le cadre global d'un plan de 100 millions d'euros pour Elivia dont plus de la moitié revient donc aux sites de Villers-Bocage et du Lion-d'Angers. Elivia a réalisé un chiffre d'affaires de 911 millions d'euros en 2013 pour 137 321 tonnes commercialisés. Au total, l'entreprise, numéro deux français de la viande bovine, emploie 2 712 salariés sur 16 sites.

Emmanuel Guimard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS