Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Elisabeth Borne, de la RATP à ministre de la Transition écologique chargée des transports

Olivier Cognasse ,

Publié le

Elisabeth Borne était PDG de la RATP depuis deux ans. Son expérience ne sera pas de trop pour accélérer la transition écologique du transport.

Elisabeth Borne, de la RATP à ministre de la Transition écologique chargée des transports
Elisabeth Borne
© Pascal Guittet

Elisabeth Borne, une femme dure ? "Quand les femmes sont très compétentes, elles sont décrites comme autoritaires. C’est un procès d’intention", regrettait, en juillet 2015 dans nos colonnes, Guillaume Pepy, le patron de la SNCF qui avait travaillé cinq ans avec la future ministre de la Transition écologique chargée des transports. Elisabeth Borne avait remplacé deux mois plus tôt Pierre Mongin, parti chez Engie, à la tête de la RATP. Depuis, elle a poursuivi les deux chantiers du futur pour les transports publics parisiens : le Grand Paris et le plan Bus 2025, qui doit permettre de passer l’ensemble de la flotte de bus à l'électrique (80 %) et au biogaz.

Cette ingénieure X-Ponts aime à raconter qu’elle court dans Paris. "C’est un très bon moyen de découvrir les villes. Quand j’étais à la direction de l’urbanisme, j’en profitais pour aller voir les opérations d’aménagement. Je rentrais le lundi et je pouvais dire : "Tiens cela n’avance pas. Qu'est ce- ce qui se passe?", se remémorait-elle lors d’une interview en juin 2015.

Passionnée de théâtre et surtout d’opéras, elle ne s’est "jamais ennuyée. Ce qui est important, c’est d’alterner les expériences professionnelles. Passer d’un cabinet ministériel à de l’opérationnel", précisait alors la patronne de la RATP.

Au cabinet de Lionel Jospin, puis de Ségolène Royal

Cette ancienne polytechnicienne a débuté sa carrière en 1987 au ministère de l’Equipement, avant de devenir secrétaire générale du Schéma directeur d’Ile-de-France, deux ans plus tard – "on avait décidé de faire Eole [le RER E] et Meteor [ligne 14 du métro parisien]" -, puis elle entame sa première expérience en entreprise chez Adoma (1993-1996), les ex-foyers Sonacotra. "J’étais directrice technique à un moment intéressant, au moment du virage pris par l’entreprise qui s’est mise à loger toutes les populations défavorisées et non plus seulement les travailleurs immigrés."

Elle rejoindra ensuite le cabinet du Premier ministre Lionel Jospin pendant le quinquennat de Jacques Chirac avant un retour en entreprise, comme directrice de la stratégie de la SNCF (2002-2007). Ensuite, elle deviendra directrice générale de l’urbanisme à la mairie de Paris jusqu’en 2013. "Paris a une vraie politique de la ville moins favorable à la voiture. Il faut être attentif. Quand vous habitez Paris, vous pouvez vous passer de voiture. Quand vous venez de banlieue et de Province, il faut s’assurer que cela se passe dans de bonnes conditions." Elle rejoindra ensuite la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, dont elle sera directrice de cabinet pendant un an.

Anne-Marie Idrac, la présidente de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, qui l’a connu quand elle présidait la SNCF, était dithyrambique quand nous avons réalisé le portrait d'Elisabeth Borne. Elle louait "un esprit très novateur. Ce que j'apprécie le plus chez elle, c'est sa liberté d'esprit au service de ses convictions bien affirmées. A la SNCF, elle plaidait toujours pour la compétitivité et l'adaptation. Elle se désolait des conservatismes qui selon elle risquait de mettre le mode ferroviaire hors-jeu de la concurrence". Des qualités indispensables pour faire bouger le monde des transports…

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle