Elior prévoit un retour aux actionnaires après la vente d'Areas

(Reuters) - Elior a indiqué mercredi qu'il pourrait reverser à ses actionnaires jusqu'à 350 millions d'euros à la suite de la cession de ses activités de restauration de concessions regroupées au sein d'Areas, une opération qui l'a aussi amené à abaisser sa prévision de croissance organique pour l'exercice en cours.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Elior prévoit un retour aux actionnaires après la vente d'Areas
Elior a indiqué mercredi qu'il pourrait reverser à ses actionnaires jusqu'à 350 millions d'euros à la suite de la cession de ses activités de restauration de concessions regroupées au sein d'Areas, une opération qui l'a aussi amené à abaisser sa prévision de croissance organique pour l'exercice en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le numéro trois de la restauration collective en Europe précise dans un communiqué qu'un tel retour aux actionnaires, qui s'étalerait sur les deux prochains exercices, pourrait prendre la forme de rachats d'actions ou de versements de dividendes et qu'il dépendrait aussi de l'évolution du cours de Bourse de l'action et des opportunités d'acquisitions.

"Avec la vente d'Areas, nous ouvrons un nouveau chapitre de l'histoire d'Elior", a déclaré Philippe Guillemot, le directeur général, lors d'une conférence téléphonique.

Le mois dernier, le groupe, qui a comme concurrents le britannique Compass et le français Sodexo, a reçu une offre ferme de 1,542 milliard d'euros de la part du fonds PAI Partners pour Areas.

La transaction devrait être finalisée dans le courant de l'été et doit permettre à Elior de réduire sa dette.

A l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, Elior a fait savoir que cette opération allait lui permettre de réduire son ratio de levier dans une fourchette de 1,5 à 2 fois l'Ebitda, lui conférant ainsi "des moyens d’assurer son développement et de redistribuer du cash à ses actionnaires".

Elior a dans le même temps ajusté sa prévision de croissance organique pour son exercice 2018-2019 pour tenir compte de cette cession.

Le groupe table désormais sur un ralentissement de 1% de ses ventes. En décembre, Elior avait dit prévoir une croissance organique de 1%.

Pour le premier semestre 2018-2019, son chiffre d'affaires a progressé de 1,4% à 2.600 millions d'euros. En organique, il a reculé de 0,6%.

En Bourse, l'action Elior a ouvert en recul de 6,5%.

(Dominique Vidalon, Matthieu Protard pour la version française, édité par Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS