Elior fixe de nouveaux objectifs après des résultats au-dessus des attentes

par Federica Mileo et Diana Mandia
Partager
Elior fixe de nouveaux objectifs après des résultats au-dessus des attentes
Elior a annoncé mercredi ses premiers objectifs financiers chiffrés depuis la pandémie de COVID-19 après avoir enregistré des résultats annuels supérieurs aux attentes à la faveur de la reprise progressive de ses activités. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

(Reuters) - Elior a annoncé mercredi ses premiers objectifs financiers chiffrés depuis la pandémie de COVID-19 après avoir enregistré des résultats annuels supérieurs aux attentes à la faveur de la reprise progressive de ses activités.

Le titre a gagné initialement près de 10% en Bourse. Ces gains ont toutefois été presque totalement effacés lorsque le directeur général, Philippe Guillemot, a indiqué qu'un retour probable au télétravail généralisé, avec la nouvelle vague épidémique en Europe, impacterait les futurs revenus du groupe et pourrait remettre en cause les objectifs d'Elior pour le prochain exercice.

Le groupe de restauration collective vise pour l'exercice 2021-2022 une croissance organique de son chiffre d'affaires d'au moins 18% et une marge d'Ebita ajusté comprise entre 2% et 2,5%. Il table sur une marge s'exploitation ajusté d'environ 4,6% en 2023-2024.

Sur l'ensemble de l'année, Elior a dégagé un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros et a réduit sa perte d'Ebita ajusté à 64 millions d'euros.

Le groupe précise avoir enregistré sur la période juillet-septembre son meilleur trimestre depuis le début de la pandémie, avec un chiffre d'affaires équivalent à 85% de celui du quatrième trimestre de l'exercice 2018-2019, soit avant l'apparition du COVID-19.

Les investisseurs ont salué ces résultats meilleurs que prévu, certains soulignant toutefois que les objectifs du groupe français étaient moins spectaculaires que ceux de ses concurrents Sodexo et Compass.

"Bien que ces prévisions soient plus faibles que celles de ses rivaux, leurs objectifs pour 2024 sont ambitieux, bien supérieurs au consensus et aux niveaux d'avant le COVID", ont souligné les analystes de Bernstein.

(Reportage Federica Mileo et Diana Mandia, version française Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS