Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

CES

Electronique : une dépense mondiale de 1 100 milliards de dollars en 2013

, ,

Publié le

Les dépenses en électronique devraient augmenter de 4% en 2013 selon des estimations présentées lors d’une conférence de presse à deux jours de l’ouverture du salon CES à Las-Vegas (Etats-Unis).

Electronique : une dépense mondiale de 1 100 milliards de dollars en 2013 © Google

Sommaire du dossier

L’association américaine du secteur CEA et le cabinet de conseil GFK ont annoncé leurs prévisions en matière de dépenses en électronique pour l’année 2013 lors d’une conférence de presse, lundi 7 janvier.

Les dépenses mondiales pour les produits électroniques grand public devraient augmenter de 4% pour un total de 1 100 milliards de dollars en téléphones, téléviseurs et engins électroniques variés.

Si l’année 2012 n’a pas été des meilleures en la matière, 2013 devrait être l’année d’un "rebond modeste", a expliqué un analyste du GFK lors de la conférence de presse, à deux jours de l'ouverture du salon CES, consacré à l'innovation technologique en électronique grand public aux Etats-Unis .

La conjoncture économique a contribué à un recul des dépenses de 1% en 2012, mais certains segments du marché restent une valeur sûre : smartphones et tablettes devraient progresser de 11% et 25% en 2013.

"Les tablettes et les smartphones dominent le paysage de l'électronique grand public quel que soit où vous regardez dans le monde", a expliqué Steve Koenig de la CEA.

Steve Bambridge, analyste du GFK, a ajouté : "Il est vrai qu'il y a, en une certaine mesure, une cannibalisation" des autres produits, dont les utilisateurs se détournent au profit des tablettes tactiles, "mais ces produits innovants ont aussi aidé à transformer le marché et à accélérer sa croissance".

Les appareils mobiles connectés devraient donc représenter plus de la moitié des dépenses pour l’année 2013.

Entre autres, "Les marchés émergents vont tirer le rebond de 2013, avec une croissance attendue de 9%, tandis que les marchés natures verront des dépenses plus ou moins stagnantes (+1%)", a souligné Steve Koenig, cité par l’AFP.

Elena Bizzotto

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle