ELECTRONIQUE : UN NEZ POUR LES VINS ET LES SPIRITUEUX

Partager

ELECTRONIQUE : UN NEZ POUR LES VINS ET LES SPIRITUEUX

Un "nez artificiel", capable de distinguer, par exemple, le champagne d'un simple mousseux, a été développé par la firme britannique Neotronics. Il enregistre un arôme comme une unique empreinte générée par une batterie de douze capteurs fabriqués à partir d'un polymère conducteur, le polypyrrole. En absorbant les produits volatils, le polymère voit sa conductibilité électrique modifiée. Parmi les premiers clients: les brasseurs Bass et Miller, Coca-Cola, etc.

USINE NOUVELLE - N°2447 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS