Electrolux dépasse les attentes au T3, aidé par le confinement

STOCKHOLM (Reuters) - Le fabricant suédois d'électroménager Electrolux a revu à la hausse vendredi ses perspectives pour 2020 et affiche des bénéfices au titre du troisième trimestre supérieurs aux attentes des analystes.
Partager
Electrolux dépasse les attentes au T3, aidé par le confinement
Le fabricant suédois d'électroménager Electrolux a revu à la hausse vendredi ses perspectives pour 2020 et affiche des bénéfices au titre du troisième trimestre supérieurs aux attentes des analystes. Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

Le groupe, concurrent de Whirlpool, LG Electronics et Samsung Electronics, estime notamment que les mesures de confinement ont favorisé les achats de ses produits.

Il avait déjà dit constater, le 25 septembre dernier, une nette amélioration de son activité au troisième trimestre, et proposé de rétablir le versement d'un dividende.

Electrolux a publié pour la période un bénéfice d'exploitation de 3,22 milliards de couronnes suédoises (310 millions d'euros), alors que les analystes tablaient sur 2,44 milliards, selon les données de Refinitiv Eikon.

"Les ventes ont bénéficié du fait que les consommateurs passent plus de temps à la maison, utilisent plus intensivement leurs appareils électroménagers et consacrent une plus grande part de leur budget à l'amélioration de l'habitat", a déclaré le directeur général Jonas Samuelson dans un communiqué.

Dans une note, JP Morgan estime cependant que le trimestre restera "exceptionnel" de ce point de vue. "Jusqu'à quel niveau le secteur peut-il s'appuyer sur un environnement de prix favorable et pour combien de temps, c'est la question centrale", indique la banque d'investissement.

Après avoir ouvert en forte hausse, le titre, qui a gagné plus de 9% depuis le début de l'année. était quasi stable en milieu de matinée.

Electrolux, qui avait précédemment prévu une demande négative au niveau mondial sur l'exercice 2020, dit désormais s'attendre à une demande du marché des appareils électroménagers légèrement positive en Europe, légèrement positive à positive en Amérique du Nord et positive en Amérique latine.

Dans la région Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique, Electrolux prévoit toujours une demande à la baisse.

(Helena Soderpalm, version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS