Electrolux: Bénéfice au T1 meilleur que prévu, prudence pour la suite

STOCKHOLM (Reuters) - Electrolux a publié mercredi un bénéfice d'exploitation trimestriel record, profitant des mesures de confinement qui poussent les consommateurs à utiliser plus fréquemment leurs appareils ménagers et à investir dans leur remplacement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Electrolux: Bénéfice au T1 meilleur que prévu, prudence pour la suite
Electrolux a publié mercredi un bénéfice d'exploitation trimestriel record, profitant des mesures de confinement qui poussent les consommateurs à utiliser plus fréquemment leurs appareils ménagers et à investir dans leur remplacement. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

Le fabricant suédois d'électroménagers a toutefois dit s'attendre à ce que la demande commence à se normaliser au second semestre de l'année au fur et à mesure de l'assouplissement des restrictions sanitaires.

Electrolux a aussi averti mercredi que la capacité de production et la disponibilité des composants électroniques resteront des facteurs contraignants au second semestre.

A la Bourse de Stockholm, l'action Electrolux reculait de 0,25% dans la matinée après avoir pris jusqu'à 4,2% en début de séance.

Le bénéfice d'exploitation du premier trimestre est ressorti à 2,30 milliards de couronnes suédoises (230 millions d’euros), contre 122 millions de couronnes (12,05 millions d’euros) un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Refinitiv tablaient en moyenne sur un bénéfice de 1,45 milliard de couronnes (140 millions d’euros).

"Les changements dans le comportement des consommateurs et dans les habitudes de dépenses apportés par la pandémie se sont poursuivis au cours du premier trimestre 2021", a déclaré le directeur général, Jonas Samuelson.

"Les consommateurs ont continué à passer plus de temps à la maison en utilisant leurs appareils de manière plus intensive et en allouant une part plus importante de leur budget domestique à des projets d'amélioration de la maison, ce qui a bénéficié à nos ventes."

Le groupe, qui a scindé en mars dernier sa division professionnelle Electrolux Professional, a indiqué que la visibilité restait limitée en raison de la pandémie, mais qu'il s'attendait à une croissance positive de la demande pour l'ensemble de l'année sur la plupart des marchés, à l'exception de l'Amérique latine.

(Anna Ringstrom, version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS