Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Electro Power Systems va placer sa batterie à hydrogène en Bourse

Manuel Moragues , , ,

Publié le

Made in France

Electro Power Systems va placer sa batterie à hydrogène en Bourse

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Après avoir transféré son siège social en France fin janvier, l’ex-italien Electro Power Systems (EPS) s’apprête à entrer en Bourse. Il devait obtenir le visa de l’Autorité des marchés financiers le 7 avril pour être introduit sur Euronext avant la fin du mois. L’objectif ? Accélérer le déploiement de sa batterie à hydrogène. Sa solution ElectroSelf combine stockage et production d’hydrogène, conversion de l’hydrogène en électricité et batteries électrochimiques en soutien. Un système intégré, qui stocke puis délivre de l’électricité avec "un rendement global de 40 %, une durée de vie de vingt-cinq ans et 10 000 cycles pour un coût compris entre 300 et 500 euros par kWh", affirme Carlalberto Guglielminotti, le PDG d’EPS, dont plus de 120 brevets protègent les technologies. En premier lieu, celles de ses piles à combustible à membrane échangeuse de protons.

L’innovation

L’ElectroSelf est une batterie à hydrogène, compacte et modulaire. Avec son électronique couplant une pile à combustible à oxygène direct, un électrolyseur 30 bars et un stockage d’hydrogène versatile, c’est une solution de stockage de l’électricité qui reviendrait à l’usage à environ 100 euros par MWh.

Alimentées en hydrogène et en oxygène purs et à refroidissement liquide, elles délivrent quatre fois plus de puissance que celles à air classiques et peuvent atteindre le mégawatt, d’après EPS. L’électrolyseur alcalin produit de l’hydrogène et de l’oxygène à une pression de 30 bars avec un haut niveau de pureté, essentiel à la préservation de la pile à combustible. Le PDG met en avant l’électronique développée par EPS. Elle permet d’intégrer de manière optimale les composants pour fournir une solution compacte et clés en main. "À nos clients, nous ne parlons pas de chimie ou d’hydrogène, nous sommes une société d’électricité, avance Carlalberto Guglielminotti. Nous parlons de solutions et de cas d’usage." Au-delà de l’alimentation de secours de stations télécoms, EPS veut développer la production d’électricité par couplage de l’ElectroSelf au photovoltaïque, le stockage d’énergies renouvelables et les services de stabilisation du réseau.

Manuel Moragues

L’opportunité


L’essor des énergies renouvelables. Le lissage des productions éolienne ou solaire, la stabilisation du réseau, la substitution des générateurs diesel sont les leviers des solutions de stockage.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

16/04/2015 - 13h35 -

Je suppose que le calcul est le suivant :

Il y a 300 à 500€ par kWh à investir, pour, pendant 25 ans stocker 1 kWh, avec 10 000 cycles, et un rendement global de 40%. Admettons que je prenne 400€ à investir.

Donc pour 400€ investis : Au cours des 10 000 cycles, on stockera en tout 10 000 kWh, soit 10 MWh d'énergie, dont on récupérera 40% soit 4 MWh.

Si on récupère, sur la durée de vie de la batterie, 4 MWh pour 400 € investis, ça correspond à 1 MWh pour 100€ investis.
Répondre au commentaire
Nom profil

13/04/2015 - 08h56 -

Au début de l'article, il est écrit : "Un système intégré, qui stocke puis délivre de l’électricité avec "un rendement global de 40 %, une durée de vie de vingt-cinq ans et 10 000 cycles pour un coût compris entre 300 et 500 euros par kWh", affirme Carlalberto Guglielminotti, le PDG d’EPS, dont plus de 120 brevets protègent les technologies. " Puis dans la bulle sur le coté : "une solution de stockage de l’électricité qui reviendrait à l’usage à environ 100 euros par MWh." Pouvez vous m'expliquer comment vous faites ce calcul qui me parait "légèrement" incohérent ? Si les financiers savent faire une chose, c'est compter ! Et là, s'ils lisent ça, ça ne va pas leur plaire du tout. Au minimum , il ne vont pas en acheter ...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle